Lac de Alphonse de Lamartine

Le Lac de Alphonse de Lamartine (extrait du poème)

voici un joli poème extrait de Alphonse de Lamartine...

Ecrit par l'Ordissinaute PHILO.B

Ainsi toujours poussés vers de nouveaux rivages,
Dans la nuit éternelle emportés sans retour,
Ne pourrons-nous jamais sur l'océan des âges
Jeter l'ancre un seul jour ?

Ô lac ! l'année à peine a fini sa carrière,
Et près des flots chéris qu'elle devait revoir,
Regarde ! je viens seul m'asseoir sur cette pierre
Où tu la vis s'asseoir !

Tu mugissais ainsi sous ses roches profondes,
Ainsi tu  te brisais sur leurs flancs déchirés,
Ainsi le vent jetait l'écume de tes ondes
Sur ses pieds adorés.

Un soir, t'en souvient-il ? nous voguions en silence ;
On entendait au loin, sur l'onde et sous les cieux,
Que le bruit des rameurs qui frappaient en cadence
Tes flots harmonieux.

Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices !
Suspendez votre cours :
Laissez-nous savourer les rapides délices
Des plus beaux de nos jours.

Le 26/05/2016 à 20:01

Quel plaisir Philo    de relire ce  magnifique poeme de Lamartine ...lorsque la perfection est là elle ne lasse jamais  et peut etre certains  ne l'ont ils jamais appris ..bravo pour ce choix (..de roi .).

Le 24/05/2016 à 23:12

Bonsoir Philo  B  enchantée à lire , sans me lasser cette nature "omniprésente,

garde les souvenirs du temps passé, digne de Lamartine le"romantique" qui invite à profiter du temps présent.......

 - Lamartine montre que l'homme est impuissant, face à la nature,...... 

tout ce que l'on fait pour se rapprocher de la nature contribue à nous apaiser.....

  Philo B le meilleur ami de «merci» est «beaucoup».....A Bientôt encore............J

Le 24/05/2016 à 20:57

       Fayane , je crois plutôt que c'est de la transmission , même s'il vous semble connu d' 1 grand nombre !

      

Le 24/05/2016 à 16:16

Il savait bien tourner  ce qu'il voulait dire ce  Mr de Lamartine, merci de nous le

remettre en mémoire.

Le 24/05/2016 à 15:02

beau voyage ,merci lamartine

Le 24/05/2016 à 12:16

Les cygnes voguent sur le lac

Emmenés vers d'autres rivages

Un voyage amoureux dès au-delà !

 

Merci du partage Philo.B

Bonne journée.

Gérard.

Le 24/05/2016 à 12:15

Joli poème. Merci Lamartine.

Le 24/05/2016 à 12:02

La lac du Bourget et LAMARTINE,

"Dans la nuit éternelle emportés sans retour

ne pourrons-nous jamais sur l'ocean des âges

jeter l'ancre un seul jour ?"

Lamartine poète romantique que j'aime beaucoup, merci

Philo B pour ce joli partage.

Le 24/05/2016 à 10:43

Bonjour Philo ,

Je relis ce  poème avec plaisir .

Merci , bonne journée .

Le 24/05/2016 à 09:57

souvenirs si lointain d'un poème appris en classe.... très bon souvenirs!!! merci  beaucoup de ce rappel !

Le 24/05/2016 à 08:50

je ne vois pas bien l'intérêt de recopier l'un des poèmes les plus connus de la langue française...

Le 24/05/2016 à 08:06

Sous la plume mélancolique du  poète,

la fuite  du temps,devient romantique,

et propice à broder l'art de se souvenir........

Le 24/05/2016 à 08:04

magnifique, si seulement le temps pouvait suspendre son vol hélas,reste les souvenirs.

Le 24/05/2016 à 06:30

Bonjour Phlo B . Comme beaucoup de personnes , je suppose , j'ai

retenu de ce poème " ô temps ! suspends ton vol " .

Bonne journée .

Le 24/05/2016 à 06:29

Ô temps ! suspends ton vol,  je viens de savourer,....... des délices.

il est inutile d'en rajouter

très beau Philo b.

Le 24/05/2016 à 00:23

     Merci pour ce joli partage poétique !

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.