Le 06/05/2016 à 22:20

Merci' Oderay la photo est merveilleuse' et votre plume l'est tout autant;

   A la grande école de la vie'  Ah! " nostalgie!!! les souvenirs sont comme des étoiles filantes ,des lumières qui scintillent et qui disparaissent comme un éclair!!! un reste du bonheur passé" plaisir à vous lire.; Amicalement à vous.................J

Le 06/05/2016 à 20:51

Toujours une belle plume félicitations .Mon Chat

Le 06/05/2016 à 15:43

Bonjour Oderay.

Votre plume est toujours trés belle.

 

Nostalgie ne m'oublie pas

Dans les tendres souvenirs

Aujourd'hui n'est qu'un pas

Demain le soleil n'aura point nuit.

 

Bien à vous amicalement.

Gérard.

 

 

Le 06/05/2016 à 14:49

                Votre plume même nostalgique me plaît ODERAY !

Le 06/05/2016 à 13:21

hier sur la plage enseillée avec les enfants et petits enfants....et ce matin ce beau poème...sur les amours d'étè à la mer....je n'ai pas connue car nous allions toujours en vacances à la campegne chez ma grande tante....mais j'aurais eut être aimé les amours d'étè si bien écrit par Oderay!!!!

Le 06/05/2016 à 12:57

des pas sur le sable ,des serments dans le vent.. les amours de vacances   restent dans nos memoires ...souvenirs des temps  heureux  ,insouscience et inconscience et.quelques larmes au moment des adieux....c'est joli  cette  lettre de dés'amour .merci Oderay ..

Le 06/05/2016 à 09:30

Bonjour Oderay et merci ,

Il y a le ciel , le soleil et la mer ...( chantait  F. Deguelt ) , vous avez l ' art de réveiller les souvenirs et ce n ' est pas pour me déplaire .

Passez une bonne journée

Le 06/05/2016 à 09:03

Bravo! et merci Oderay,et voila que remonte les souvenirs de mes premières vacances sans papa,maman et les premiers amours de plage.Ce n'était pas tres loing,mais en mob. coté vendée.Bon week.*

Le 06/05/2016 à 08:26

trés beau oderay, la mer et ses vagues emportent tout ,comme un grain de sable, les amours restent noyés au fond du coeur ,tres beau poeme empreind de nostalgie.

Le 06/05/2016 à 07:29

si tu" t'appelles melancolie" ( chantait J.Dassin..)oui la marée efface les traces,mais les sounenirs reviennent s'echouer à la suivante..tres joli ...merci,

Le 06/05/2016 à 07:10

 

   Quel beau poème Oderay, c'est si joliment écrit .Avec la marée montante la mer

   a tout emporté , adieu tristesse .Vive le solei, le sable chaud , et le soleil.

Bon vendredi avec du beau temps.

Publiez votre commentaire

Restricted HTML

  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.