je vous propose un très joli texte que j'aime beaucoup, qui décrit en quelques rimes le chemin de la vie... chacun de nous chausse ses petits souliers,pour se lancer dans l'aventure " notre aventure ", une vie "notre vie " plus ou moins réussie. M. Carême  nous  offre là un parcours très poétique et réaliste.

Un joli texte de Maurice Carème : Les Petits Souliers proposé par Doris

je vous propose un très joli texte que j'aime beaucoup, qui décrit en quelques rimes le chemin de la vie... chacun de nous chausse ses petits souliers,pour se lancer dans l'aventure " notre aventure ", une vie "notre vie " plus ou moins réussie. M. Carême nous offre là un parcours très poétique et réaliste.

Ecrit par l'Ordissinaute doris.

Les petits souliers

Par le chemin des écoliers
S’en allaient deux petits souliers,
Deux souliers seuls au monde
S’en allaient par la terre ronde,
S’en allaient, les semelles molles,
À regret, loin de leur école,
S’en allaient chez le cordonnier
Où l’on voit grandir les souliers,
Où l’on voit souliers d’écoliers
Devenir souliers d’ouvriers,
Et parfois, avec de la chance,
Devenir souliers de finance,
Et souvent, avec de l’étude,
Devenir souliers de grand luxe,
Et toujours, avec de l’amour,
Devenir souliers de velours.

Maurice Carême
 

Ecrit par l'Ordissinaute doris.
Gerard du 24
Le 29/03/2016 à 22:09

Sans mes souliers yé yé, je ne pouvais danser yé yé, mais marchais sur la pointe des pieds... Ô yé .... Doris.

Beau partage et bonne soirée.

Gérard.

 

Attila
Le 29/03/2016 à 17:38

         Bonjour Doris,merci pour nous faire découvrir ce très beau poème.

                         Bonne fin d'après-midi.

Vivi
Le 29/03/2016 à 13:44

De l'avis de JB ce sont plus des bruits de bottes que des pas de velours qui résonnent.

Nous faire découvrir des textes aussi beaux et emplis de nostalgie pour certains d'entre nous, pour moi c'est les sabots de bois que je mettais pour aller au jardin, j'achète toujours des sabots, y glisser ses pieds sans quitter ses petits chaussons, j'adore.

Andrée
Le 29/03/2016 à 13:16

Très joli en effet , la réalité habillée de tendresse et de regrets  .

Merci Doris , passez une bonne après midi .

fayane
Le 29/03/2016 à 13:11

très bien j'aime bcp cet auteur

Poupette
Le 29/03/2016 à 13:10

merci pour ce poème...nous aussi on a eu des galoches....je rêvais de souliers vernies noires,avec des chausettes fines....et non tricotées par mamie...et il m'a fallu atteindre 20ans pour les avoir....avec des bas!!!!!

JB44
Le 29/03/2016 à 11:21

Les petits souliers sont de côté, en ce moment plutôt les bottes! Bonne semaine Doris.

Oderay
Le 29/03/2016 à 08:36

Bonjour Doris,

Ce matin,nous ne sommes  pas dans nos "petits souliers"

sans  doute, marchons_nous encore sur des" oeufs..".

il va pourtant falloir nous réveiller.

et continuer d'avancer, avec eux

sans nous laisser marcher sur les pieds

Par amour de nos petis souliers

Charmant poème.....Merci Carême.

EtDoris.

 

escut
Le 29/03/2016 à 08:10

Bonjour Doris .

IL fut un temps , javais des sabots .

Je ne trouvais pas ça beau .

On m'a acheté des galoches ;

Je les ai trouvé moins moches .

Un jour , j'ai eu des souliers .

Le sabotier avait cessé son métier .

Bonne journée .

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.