Le coq de nos villages

Le coq de nos villages

P'tite Jeanne nous partage ce joli texte sur le coq des vilages...

Ecrit par l'Ordissinaute P'tite Jeanne

 

Du haut de son perchoir
Immuable, imperturbable
Il domine plaines et vallées
Claironnant à toute la contrée
Baptêmes et mariages,
saluant les enterrements.
Crête dans le vent
Il rêve de voyages
Mais bien ancré
Il égrène chaque journée
Toutes les heures
Que la cloche, sa protégée
Fanfaronne à tous bouts de champs
Rythmant la vie de ses habitants.
Depuis des lustres maintenant
Il connaît chaque âme du quartier
L'histoire de France en son entier.
Mais, depuis peu
Tout est silencieux
La cloche s'est tue.
Malgré cette déconvenue
Notre coq continue
Sa belle épopée
Tournant dans le sens du vent
Au regard des passants
Indifférents et peu soucieux
De connaître la direction d'Eole.

        Village sans école!
        Village sans clocher !
        Village abandonné...

Dans nos villages
Rendons hommage
Aux trépassés
Qui de leur sueur
Ont tout donné
Pour ériger au plus haut
Le coq du clocher.
Puisse faire qu'un jour
Les cloches inondent de nouveau
Toute la contrée
De leurs joyeuses carillonnées
Redonnant liesse et festivités
Autour de notre bon vieux coq du clocher...



            (Ecrit le 10/01/2014)

 

Ecrit par l'Ordissinaute P'tite Jeanne
jeanneton
Le 08/03/2016 à 23:26

P'tite Jeanne, je me laisse à rêver"!

   sur le toit de mon église Franc -contoise'

     se dresse et figure un "coq"

        au plus haut du clocher'

          pour servir de girouette!!!

                   -----------

l'Angélus sonne trois fois par jour'

       dans mon village°°°

 

_Le chant du coq

    est sa voix naturelle

_Bien seule musique vraiment

     belle  sans accompagnement'

_Ayant son harmonie en elle.

    puisse encore durer"!

_ pouvoir encore rêver........ avec vous' merci ' et encore merci!   ...........j

Vivi
Le 08/03/2016 à 20:01

Une jolie poésie qui reflète bien l'ancien temps et tous les changements qui sont intervenus au fil des ans,  à l'arrivée des soit disant amoureux de la campagne qui suite à des plaintes ont fait taire les clochers, dommage, mais c'est une belle idée détournée en poésie.

Attila
Le 08/03/2016 à 17:57

   Bonjour P'tite Jeanne,merci pour ce beau poème,malheureusement beacoup de cloches se sont tues,parfois suite à la plainte de nouveaux arrivants,venant de la ville,qui ne supportaient pas leurs tintements et c'est aussi la même chose pour le chant des coqs.Tout cela est bien regrettable.

Cricri 1004
Le 08/03/2016 à 14:51

                           COCORISSIMO !

                         C'est bien vrai que le son d' un clocher rend vivant les villages, dans mon petit village HERAULTAIT la cloche annonçait les 12 coups de midi juste après 1 seul coup unique : pour avertir les paysans de se rapprocher du centre du village  à temps pour manger la soupe !

JB44
Le 08/03/2016 à 12:01

Cocorico! Vive la France et tous ses clochers. Bonne journée P'tite Jeanne.

Rosemonde Barrbier
Le 08/03/2016 à 11:47

Quelle belle poésie, merci P'tite Jeanne. Elle fait prendre conscience de la triste réalité, , notre Belle France se détériore petit à petit mais sûrement ,est sur le déclin. Défendons  là.

Poupette
Le 08/03/2016 à 11:33

jolis souvenirs des villages d'antan....puissent ils continuer encore longtemps de tournez au vent.... et les cloches carillonner pour les fêtes et les enterrements....bien que les temps changent et que c'est pas mieux....

Genevieve Fayet
Le 08/03/2016 à 11:03

Jolie poésie qui résume bien la réalité de certaines de nos campagnes . Où sont nos bedeaux, nos braves curés qui battaient la campagne pour visiter  les " vieux" et les malades pour leur apporter du réconfort. Un changement de société :   le chacun pour soi et Dieu pour tous !!!! Bonne journée à vous.  

julienne
Le 08/03/2016 à 10:14

il y a encore beaucoup de coqs qui résistent,tant mieux;gardons nos racines tout en respectant les gens mais ne nous abaissons pas a subir,soyons fiers de ce que nous sommes!bonne journée.

Clafouti one
Le 08/03/2016 à 09:24

Dans pas longtemps vous entendrez le muezzin!!!

Tatimamate
Le 08/03/2016 à 09:22

Très bien dit

Pauvre France.....Où allons-nous....que sommes-nous devenus ?et qu'allons-nous devenir ?

Bonne journée

Oderay
Le 08/03/2016 à 08:39

Poésie  et nostalgie de nos   vieux clochers....

à craindre qu'ils ne soient un jour ,

remplacés par des minarets......

Beau sujet P'tiejeanne

brigade spp
Le 08/03/2016 à 08:31

Belle Poésie reliée à la réalité . Malheureusement l'homme se prend pour un Dieu

et ne croit plus qu'en sa petite personne . Où en est notre histoire et le respect de 

nos anciens depuis plus de 2000 ans ? Tout à fait d'accord avec ESCUT . Merci

P'tite Jeanne ...Brigade!

escut
Le 08/03/2016 à 06:54

Bonjour P'tite Jeanne . Je me demande si on ne verra pas un autre genre

de coq faire l'appel à la prière . Bonne journée .

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.