Chacun sa route ,  chacun son destin,
nous en  sommes les artisans, mon histoire est banale;
  c'est ma vie, je l'aime bien et si je devais
recommencer... (idem en mieux)...

Texte libre : Chacun Sa route

Chacun sa route , chacun son destin, nous en sommes les artisans, mon histoire est banale; c'est ma vie, je l'aime bien et si je devais recommencer... (idem en mieux)...

Ecrit par l'Ordissinaute doris.


Souvenirs et parcours d'école .

sur les bancs de l'école
j'ai   laissé mon enfance
bercée de douces espérances ..
un jour je serai.... militaire..
docteur ,....vétérinaire..?
que  de rêves  ,que d'errances,
que de voyages imaginés;
puis  les bancs du lycée;
perdue dans l' adolescence
je restais   exilée
dans ce grand internat
attendant la sortie  du  dimanche;
un oiseau sur sa branche
mais qui ne chantait  pas.

ainsi de cage en cage
jusqu'à  ce long voyage
qui nous fit arriver
dans le pays Nantais ..
"la France ,de mes aïeux, nous recueillait."

au  lycée  de la Baule au milieu des pins
vivaient des écureuils qui venaient le matin
quémander   les miettes du petit déjeuner
jusque sur la fenêtre de ma "chambrée."

puis ce fut Savenay ,      
où mon père officiait,
au lycée de garçons .    
.(fallait pas trop rigoler)
 ..."étudiez ,travaillez.!! "
déjà je trépignais   
mais gardais le respect .
et dans l'écriture me réfugiait.    
.       
interne externée  ,cela me plaisait
les filles dormaient chez l'habitant(e)
c'était  bien plus marrant ..
le hasard a voulu que cette "habitante"
 directrice de l'école voisine
devienne ma "belle-mère "
en épousant mon père ..
j'en fus dispensée de cuisine
elle était très gentille
..Camille ...

les  années ont passé ..
 à l'hôpital ST Jacques de Nantes
j'apprenais chez les religieuses.
" je serai  infirmière, pour commencer."
  depuis petite ,j'avais l'âme soignante.
    
.contre l'avis paternel.j'avais choisi ma voie,
pour trouver ma liberté
.alors  de  sa branche, l'oiseau enfin s'envola ...

mes souvenirs  d'école restent dans ma mémoire
 même adulte ,je n'ai jamais cessé d'étudier ,
je voulais apprendre ,me spécialiser
.il n'est jamais trop tard, il faut y croire,
et si je n'ai fait qu'une partie du chemin
je ne regrette rien ..

j'ai fait ce que j'ai pu
mais  ...<aurait pu  mieux faire .>
avait dit mon   père
qui me voyait bien
comme lui fonctionnaire...

 j'avais l'âme vagabonde
je voulais voir le monde
ne pas être enfermée
dans une  réalité cadrée .
.c'était "ma vie "..,"ma destinée " .

choisissez   votre route,suivez votre coeur
(si vous le pouvez)... un métier que l'on aime
n'est jamais  regretté ,malgré les  difficultés.
si  c' était  à  refaire ,,,Idem   ,,en Mieux .
        
 
...doris .sept. 2015****




 

Ecrit par l'Ordissinaute doris.
Guyolote
Le 22/12/2015 à 09:01

VOICI UNE VIE SI JOLIMENT MISE EN VERS ENCORE BRAVO ET MERCI POUR TOUS CES MOMENTS AGREABLES PASSES EN VOTRE COMPAGNIE

Gerard du 24
Le 21/12/2015 à 18:29

Bonsoir Doris.

Un parcours bien rempli...

Bonne soirée et bonnes fêtes.

Gérard.

Poupette
Le 21/12/2015 à 17:34

quel parcours! finalement une vie bien remplie et bien accomplie,super Doris qui sait si bien soigner les bobos à l'âme.....merci de partager vos souvenirs,douce Doris bon noël à tous

Doris
Le 21/12/2015 à 14:41

merci mes amis ordissinautes..oui il y a un brin de nostalgie,,je n'ai pu accomplir mon reve (devenir medecin)  la santé n'a pas suivi ..Mais j'ai ete tres heureuse de faire ce metier qui m'a tant apporté ..Jamais aucun regret,,,juste une impression de (pas completement abouti )..peut  etre dans une autre vie  irai- je jusqu'au bout de mes reves .?

ce qui me laisse toujours esperer !!!  .comme l'espoir fait vivre ,,,???bonne  journée bonne semaine à tous .

 

Andrée
Le 21/12/2015 à 14:15

La vie n 'étant pas un grand fleuve tranquille , on fait ce que l ' on peut et pas toujours ce que l ' on veut.

Au final , l' important est de ne pas avoir le sentiment d ' être complètement passé à côté de sa vie .

Bonne après midi Doris , et  bonne route  pour les prochaines années que vous nous ferez partager pour notre plus grand plaisir .

Moi aussi , l 'hopital s'appelait St Jacques ,  mais c' était celui d ' Agen .

JO7FA
Le 21/12/2015 à 13:26

Un beau parcours, as  tu semé des petits cailloux tout au long du chemin? il te reste des ouvenirs et des images plein la tête. Amitiés. Bon Noël.

Louisette
Le 21/12/2015 à 10:55

Bonjour Doris

Il me semble que ce poème« souffle» un brin de nostalgie.

Celuda
Le 21/12/2015 à 10:03

Vraiment bien écrit, ce chemin de votre vie, Doris. Votre parcours est celui que vous souhaitiez, alors, vous ne pouvez considérer votre passé qu'avec plaisir.  On dit souvent "quand on veut, on peut" ce qui ne me parait pas souvent possible; je préfère : "quand on peut, on doit"!

 

   Bon Noël, prenez soin de vous.   Amitiés  

JB44
Le 21/12/2015 à 09:51

Très beau parcours dans une région qui est la mienne, je vous souhaite une bonne route et une bonne fin d'année, Doris.

Dyane
Le 21/12/2015 à 09:38

Vous nous avez partagé quelques pages du livre de votre vie...

Merci, Doris!

Je suis sùre que vous avez encore bien des choses à nous partager!

 

Madame X
Le 21/12/2015 à 08:57

magifique poème,des mots qui me rappelle tant de choses....

Merci!

monique.
Le 21/12/2015 à 07:47

vous avez beaucoup bougée dans votre vie,donnez aussi,une vie déjà bien remplie ,et un moral a toutes épreuves. passez de bonnes fetes doris profitez, je vous embrasse.

escut
Le 21/12/2015 à 07:09

Bonjour Doris . Nous ne sommes pas toujours maître de notre destin .

Nous pouvons voyager par plaisir ou par obligation . Des propriétaires

qui souhaitent effectuer des travaux dans des logements en locations .

Une expropriation qui vous oblige à trouver une autre habitation ou à

quitter la région etc ... Avec l'age , on peut préférer vivre en Candide

( de Voltaire ) Ordissimo nous permet de voyager loin , bien assis .

Sincère salutation .

Vivi
Le 21/12/2015 à 06:30

Doris , vous avez l'art et la manière de me faire voyager, partager des portions de votre vie, vous avez bien bougé au gré des mutations , mais votre dynamisme vous a aidée a franchir les étapes et ne vous a jamais quittée je le crois

Bien emmenné vos souvenirs en quelques lignes, c'est du bonheur de les lire.

Vivi
Le 21/12/2015 à 06:30

Doris , vous avez l'art et la manière de me faire voyager, partager des portions de votre vie, vous avez bien bougé au gré des mutations , mais votre dynamisme vous a aidée a franchir les étapes et ne vous a jamais quittée je le crois

Bien emmenné vos souvenirs en quelques lignes, c'est du bonheur de les lire.

Oderay
Le 21/12/2015 à 01:20

Bonjour Doris,

Oui chacun sa route,

chacun ses doutes;

et vous voici sur le site,

pour de nouvelles aventures

Que nous sommes ravies,

avec vous de faire route.

Bonne continuation,dans le vent des chemins.

le passé vous aidera pour demain.

Oderay

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.