Le 17/11/2015 à 17:54

 bonsoir Oderay

 je m'imagine à vous voir peindre

      ce beau tableau'

en lisant ce charmant poème'

    de J.Prévert....

il a dit: Quandje ne serai plus,

ils n'ont pas fini de déconner,

ils me connaitront mieux

    que moi- même»

 Poète populaire, scénariste dialoguiste

          très appréciè"!

Merci, Oderay, au revoir.....

 

Le 16/11/2015 à 21:40

très beau relu avec plaisir....il y a si longtemps....

Le 16/11/2015 à 19:14

Magnifique la description du tableau! pleine de poésie, de "liberté" pour l'oiseau, de

sensibilité et de respect pour tout ce qui fait la Nature.

Je ne la connaissais pas mais je la relirai....

Merci!

Le 16/11/2015 à 17:30

La poésie, une langue étrangère écrite en français!

Le 16/11/2015 à 17:02

j'aime Prévert....

Le 16/11/2015 à 15:22

très beau poème, souvent appris en école élémentaire,mais malheureusement tronqué..je suis heureuse que Oderay nous le fasse partager dans sa totalité.

Le 16/11/2015 à 12:02

Quel plaisir de lire ce beau poème, que cet oiseau en liberté nous apporte la paix  

Le 16/11/2015 à 11:34

domage que l'on apprend plus de beaux poemes a l'ecole

Le 16/11/2015 à 09:54

bravo j'adore ce poème dont je cnnais des morceaux par coeur et qui va m'accompagner aujourd'hui

Le 16/11/2015 à 08:03

Bonjour Oderay ,

J 'avais oublié quelques strophes de ce poème tout en délicatesse .

Merci pour cette douceur , cette pureté .

Bonne journée à vous et à tous ,si celà est encore possible .

 

Le 16/11/2015 à 07:51

Bonjour Oderay . Cet auteur classé de surréaliste  , d' iconoclaste avec

d'autres auteurs , confirme avec ce texte cette appartenance .

Bonne journée .

Publiez votre commentaire

Restricted HTML

  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.