voici un très beau poème de notre amie monique !

LES MOISSONS

voici un très beau poème de notre amie monique !

Ecrit par l'Ordissinaute Minou

LES MOISSONS, temps des vacances pour les uns
des chaleurs de plomb,des blés d'or.pour d'autres
le travail intense,bien avant l'aube les hommes s'activent,
vérifier les tracteurs,un dernier bol de café,et c'est parti.
le tracteur conduit par des bras vigoureux le béret,
vissé sur la tete,il trace les sillons d'or,les beaux épis,
retombent rassemblés en bottes.toute une année
pour finir ainsi gagne pain de l'agriculteur,sa récompense
l'homme est bronzé a souhait ,tout en sueur,la chemise
ouverte sur un torse d'hatlete,le travail,l'a musclé
jusquau soir les gerbes vont tombées plus tard elles
nous donneront de leurs coeurs,notre bon pain doré lui aussi.
en d'autres temps,les bras de l'homme,remplacaient les machines.
que de labeurs le blé coupé a la faux,ratissé mis en bottes
a la main,et,au bout de fourches,s'entassaient sur les grandes charettes
attelés par de solides chevaux,dociles sous la chaleur,et lle poids
piqués par les mouches agacantes sans arret
le soir,enfin ,tous rentrait a la ferme,il fallait décharger
l'orage au loin menacait hommes et betes harassés de fatigue
ce temps est loin on ne se plaignait pas,mais content
du travail bien accompli.les vacances?on n'y pensait pas
car vivre dans ces lieux la nature ,a l'état pur
valait ce que beaucoup,a présent vont chercher a des lustres.
moi,j'aimais ce temps de liberté et de solidarité.
 

Le 28/09/2015 à 23:17

Bonsoir Monque

 c'est le grand acte de la vie rurale

          pour couper les blés,

mes Ancêtres se servaient

      de la faucille, ou de la faux....

et leurs salaires n'étaient pas à la hauteur'

        de leur force dépensée

à réunir ses étapes de labeur....

et pourtant "ce temps de liberté

            de solidarité"!!!

"très beau poème, merci Monique...

              A Bientôt.......

Le 28/09/2015 à 16:08

merci a vous tous et a toutes,j'etais jeune fille ,mais j'ai connue les battages ou mon mon futur mari y aidait son pére le soir bien que jeune il était fourbu  .mais la belle fete apres les battages. pour moi précieux souvenirs.

Le 28/09/2015 à 15:36

Bonjour Monique.

Quelle est belle ma campagne

Malgré qu'en été ce soit la cagne

Les oiseaux chantent

Les filles dansent...

 

Beau tableau des moissons.

Bien à vous.

Le 28/09/2015 à 13:29

Monique , vous nous faites revivre les moissons heure par heure , de l'aube au coucher du soleil ,  les couleurs , la dureté du labeur , j'adore vous lire vous exprimez tellement bien vos émotions , vous êtes toujours juste ,  ni trop , ou pas assez  , tout simplement du vécu , la vie de la campagne comme j'aime , et Oderay qui sublime le tout par sa poésie légendaire , le tout est trés beau , merci mesdames .

Le 28/09/2015 à 13:25

j'ai connue ce temps là en vacances dans le tarn... on se srevait des"pailles de blè" pour boire du sirop....c'est lion tout ça....beaux souvenirs merci Monique

Le 28/09/2015 à 11:41

C'est la nostalgie d'un temps où le travail de la terre était tellement

harassant que les payans ne connaissaient que rarement le temps de

repos que l'on nomme maintenant la "retraite",ils mouraient trop jeunes,

épuisés.Les paysans ,actuellement,ne peuvent pas regretter cette époque-là.

Les vers d'André Chénier(poème "La Liberté") sont toujours d'actualité

"Je n'y vois qu'un sol dur,laborieux,servile,

Que j'ai,non pour moi,contraint d'être fertile;

Où sous un ciel brûlant je moissonne le grain,

Qui va nourrir un autre et me laisse ma faim."

Lire aussi les beaux poèmes de Lamartine:"Les laboureuirs" et de

G. Sand:"Le labour"

 

 

Le 28/09/2015 à 10:51

Vieux souvenirs qui me rappellent les moissons chez mes grands parents,lorsque j'étais en culotte courte! Bonne semaine Monique.

Le 28/09/2015 à 09:53

je regrettes que ce texte passe en ce mois ,alors que les blés soient en farine.faute au metteur en pages.

Le 28/09/2015 à 08:03

le mot "Moisson" est déjà poétique....

Et vous avez très bien décrit la scène!

Le 28/09/2015 à 07:51

Bonjour Monique . Avant mes vingt  ans , j'ai connu cette dure vie de la moisson .

Le battage c'était l'occasion de réunir les voisins autour de la batteuse et

autour d'une table en fin de journée . Les moissonneuses-batteuses ont

supprimé la moisson et les réunions de voisins .Bonne journée .

 

Le 28/09/2015 à 06:19

de jolis mots qui nous réchauffent  permettant à l'été de  faire de la résistance..bonne journée et merci de ce  regain de chaleur....il fait frais ce matin ..grace à vous le soleil brille.

Le 28/09/2015 à 00:32

Bonjour Monique,

Vous avez fait, une moisson de mots en or,

pour nous l'offrir en gerbes.....liées  encore,

en ce début d'automne

nous souvenant de l'été....

Oderay

 

 

.

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.