Filet d'argent

Filet d'argent

Très beau poème !

Ecrit par l'Ordissinaute Gerard_Hicés




Tu nais dans un lointain et vert pays
Refoulé des entrailles terrestres
Dans les hautes sphères du Sancy 1
Tes premières larmes sont rupestres


Tu roules et danses dans ton lit
Fraîches sont les brumes matinales
Tu coules, bouillonne ou frémis
Belle dame s'éveille, automnale.


De ce voile renaît la campagne
Obscur fantôme, néant éphémère
Nature boisée lève son pagne
Filant son fil en une chimère


Serpentant parmi forêts et champs
Naît l'espoir du noir vers la lumière
La source vie, limpide, chantante.
Ainsi sont tes ondes vers-i-fières2


Sentinelles jalonnant tes rives
Hautaines cathédrales immuables
Forteresses de pierres furtives
Au vent! chantez orgues mystifiables.


Nonchalante, tu suis ton parcours
Tonitruante suivant ta rumeur
Dame capricieuse au long cours
Poissonneuse, selon ton humeur.


Dame Dordogne, êtes élégante
Aux doux berceaux de pays chatoyants
Nostalgique, belle révérence
Vos bateliers étaient flamboyants.


Dans l'horizon lointain, azuré
Tu te fonds en les cités et prairies
Vers ces contrées aux grappes dorées
Sous les ponts, oriflamme fleurie.




1 = Puy de  Sancy. 2 = poétiques.
Villefranche du Périgord. * 08 Juillet 2015 *

 

Le 01/12/2015 à 18:41

Merci à vous Panorama dentaire de votre sympathique visite.

Bonne soirée à vous.

Gérard.

Le 27/11/2015 à 11:11

magnifique allez de sa naissance a sa fin doit etre magnifique merci j ai fait seulement la loire ainsi mais en voiture aie!!

Le 19/11/2015 à 23:13

Bonsoir Jean-Pierre.

Pas grave pour le retard, merci de votre sympathique visite.

Bonne soirée à vous.

Gérard.

Le 25/10/2015 à 10:36

Bonjour Gérard, Très beau poème d'une Dordogne aux traits de jeune femme, merci.

Pardon pour le retard à répondre.

Le 27/09/2015 à 21:45

Merci à vous Maurice de votre sympathique visite, sans oublier les autres.

Bonne soirée.

Le 23/09/2015 à 17:49

très beau poême

Le 23/09/2015 à 16:21

Merci à vous tous.

Toute la France est belle, trop de coins à découvrir.

Belle APM.

Bien amicalement.

Gérard.

Le 22/09/2015 à 22:11

BONSOIR Gérard

 très élégante" votre 'Dordogne

    fascinante" bien décrite '

       par ce poème "éclatant"

            de cette rivière" lumineuse"

                lecture émouvante....

                      'beau partage. Merci , Gérard......

 

Le 22/09/2015 à 17:42

toute votre poesie Gerard  parler de votre belle region ..merci,

Le 22/09/2015 à 11:51

je ne connais pas la Dordogne,

mais elle m'apparait bien attachante...

Beau poème!

Le 22/09/2015 à 11:51

Bonjour Gérard

Merci pour se somptueux poème joliment raconté

À Bientôt

Le 22/09/2015 à 11:49

Bonjour à vous mes amis(es) ordissinautes de vos sympathiques commentaires. Je vois, à ce que je lis, que cette rivière est connue de certains.

Pour répondre à Lady rose louve, j'aurai du la baptiser:

" La rivière Émeraude-argentée ".

Lorsqu'elle quitte son lit en période de crue, elle prends ses aises, des mins lacs où l'on peut sûrement y pêcher, mais gare à elle, car elle peur-être traitesse...je n'en dirai pas plus.

Pour JB44, en octobre, au virement des couleurs, c'est une palette d'orfévrerie...

Belle journée à vous.

Amicalement.

Gérard.

 

Le 22/09/2015 à 10:09

superbe merci Gérard de ce partage

Le 22/09/2015 à 10:09

Beau poème sur la Dordogne que nous allons visiter mi-octobre. Merci Gérard et bonne journée.

Le 22/09/2015 à 10:01

 

Quel beau portrait de la Dordogne, merci Gérard pour ces vers . Lorsque je l'ai vue la première fois elle était en robe émeraude, un plaisir pour les yeux .

Belle journée à vous

Le 22/09/2015 à 09:30

tres belle dordogne a deux pas de la correze

Le 22/09/2015 à 09:18

Bonjour,

quel beau texte.....Superbe.....J'aime beaucoup.....

Merci

Le 22/09/2015 à 08:49

le retour du poete tres reussi..Dame Dordogne   est sublimée par ces jolis vers..merci.

Le 22/09/2015 à 07:36

Bonjour Gérard . La première fois que j'ai vu la Dordogne , elle avait

transformé une plaine en un immense lac .Mon père a pêché dans

celle-ci , une carpe de 21 livres . Je me souviens de sa vessie natatoire .

Bonne journée .

Le 22/09/2015 à 00:42

La Dordogne,se la coule douce,

Sous la musique des mots,

ses caprices deviennent beaux.

Gérard, je vous tire mon chapeau,

(ou plutôt mon bonnet de nuit,

à cette heure_ci, tardive....)

Oderay

Le 22/09/2015 à 00:28

quel poete vous faites gérard, pleine de délicatesse votre belle poesie , merci

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.