SABLE

Assise sur le sable

Dyane nous partage ce joli poème !

Ecrit par l'Ordissinaute Dyane

Assise sur le sable,
un galet à la main,
si rond, si doux, si lisse,
je regarde la mer et caresse des yeux
les nuances de bleu que le levant allume..

les vagues, en perpétuel mouvement
et inlassablement, me bercent,
le soleil, impatient,
se pointe à l'horizon et monte doucement...

 Sous le ciel qui pâlit
et s'éclaire soudain,
un silence religieux s'installe:
Miracle perpétuel de la naissance du jour!

Je suis seule
et j'ai le monde entier dans le creux de ma main!

Immobile témoin
de ce moment magique,
muette,
saisie par la beauté du ciel et de la mer,
je reste sur le rivage qui doucement blondi...

Et, dans ma main,
le monde est rond et lisse...

Dans cette solitude,
toute remplie d'amour,
se lève devant moi l'aube d'un nouveau jour...

...Sur mon épaule nue,
ta main soudain se pose...
Inquiet de la place vide trouvée à tes côtés,
tu viens me retrouver!

Tu m'embrasses et m'enlaces...
....Je dépose à la place où nous nous sommes aimés,
le si doux galet blanc que j'avais ramassé....

Ecrit par l'Ordissinaute Dyane
MARCO
Le 03/08/2015 à 19:45

Rêvons  sur  quatre  vers  , qui lissent  nos mains ,  vers  qui  donnent une

plénitude  à  notre  solitude  matinale couleur  marine   : 

"  je  suis seul(e)

Et   j'ai    le  monde  entier  dans  le  creux  de  ma  main

.... dans  ma  main  

  le  monde est  rond  et  lisse  ..."  

évident  ,  banal , et  pourtant  cette  bulle  de  savon écarlate  dans  ma

main  se  sait  fragile  ,  et  ne  durera  pas!

GALIPETTE
Le 03/08/2015 à 18:31

              Douceur des sentiments , douceur de la lumière ,douceur du galet , douceur de la main qui se pose ....un vrai bonheur !

Dyane
Le 03/08/2015 à 17:45

Attila,

Cette journée se terminera bien, avec la chaleur de l'amitié des amis ordissinautes.

Nous avons tous nos blessures et aussi, nos joies, et les partager sous forme de poésies ou autres fait du bien.

Amitiés!

Attila
Le 03/08/2015 à 17:23

Bonjour Dyane,quel superbe poème,comme pour celui de Doris,j'ai été très ému en le lisant.Pour moi c'est la journée de l'émotion,cela, a commencé ce matin quand une personne que je n'avais pas vue depuis un certain temps,me voyant seul,s'est étonnée et m'a demandé des nouvelles de mon épouse,décédée l'an dernier,et je n'ai pu retenir mes larmes en lui expliquant.Encore merci et bonne fin d'après-midi.

JDd 31
Le 03/08/2015 à 14:13

C'est simple, lisse et beau comme le galet que vous teniez dans vos mains. Bravo!

Vivi
Le 03/08/2015 à 13:04

Bonjour Dyane trés beau , tout le monde aimerait exprimer aussi fort ce sentiment de solitude, de plénitude ,j'en ai les larmes aux yeux .

Vous avez encore de belles choses à nous dévoiler Dyane , merci

Bonne journée  

Poupette
Le 03/08/2015 à 11:34

Dyane et Doris,nous ont offert ce matin deux magnifiques poèmes remplis de souvenirs et de nosltagie qui nous touchent au coeur.... et les souvenirs reviennent adoucir les moments de cafards...

 

merci à vous deux c'est magique ce matin sur ordissimo...douceur et tendresse qui nous reviennent...

JB44
Le 03/08/2015 à 10:50

Superbe poème.C'est vrai que l'on peut rester des heures à regarder la mer...............

Bonne semaine Dyane.

Pierre le montois
Le 03/08/2015 à 10:14

Superbe.Dyane et Doris,deux poèmes superbes le même jour sur le même  écran ,que du bonheur!

monique.H
Le 03/08/2015 à 08:10

quel beau moment passé en lisant ce magnifique poeme ,tout en nostalgie amour de la nature et de l'homme aimé ,qui hante votre souvenir

Oderay
Le 03/08/2015 à 07:20

Au palmares de poésies,

persnnelles et jolies..

assurément,vous aurez le prix,

des plages  en galets.......souvenirs.

Merci Dyane;et sans malice!...........

Doris
Le 03/08/2015 à 07:07

c'est trop beau et si tendre !!  je crois que les embrums brouillent ma vue ..merci de ce moment de douceur  ..bonne journée .

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.