ombre

Au pays de l'ombre

Joli poème de notre chère amie Oderay !

Ecrit par l'Ordissinaute Oderay


Quand midi, s'éloigne du matin,
Que l'étoile, s'est perdue, en chemin,
l'homme a pris sa peine, par la main,
pour la mener, vers d'incertains demains....

C'est un âpre pays, que celui du chagrin,
le vent y fait son nid, couvant mélancolie,
soufflant sa mélodie, captive
en des filets, d'une vie ralentie......

C'est un sombre pays,tout de noir ressenti,
de nuit, sans lune,de brumes, et de larmes en pluie,
où le soleil, cherche en vain, à filtrer:
mais le coeur, a fermé ses volets:

pour se refaire une santé à la une
Mais les mois ont passé, dissipant la brume,
la plume hésite encore,à écrire au présent,
un passé, tellement plus réconfortant!

Pas à pas, dans le sablier du temps,
la convalescence, va marchant,
plus tremblante,qu'une fleur, penchée par le vent,
plus souriante,que le premier jour du printemps!.......

Oderay

(Avec nos amitiés, du côté ensoleillé)

 

Le 04/08/2015 à 22:19

Relu   votre  poème  ,  trop  émouvant  quand on sent que  des 

clés  nous manquent , connaitre  ces  profondeurs  que  les  mots 

ordinaires   couvrent  mal  .....mais  du  bonheur  peut  aussi 

s'échapper  des  profondeurs , monter au soleil , comme  ces  fleurs

tropicales  aux  racines  souterraines , au parfum dejà.. mondain !!

Donnez nous  les  Arcades pour  les  couvrir du bleu  jacaranda !

Sursum  corda !  Marco

Le 16/07/2015 à 22:33

.tres joli texte ,,derriere les mots ..l'espoir .

 

Le 13/07/2015 à 17:25

Bonjour Oderay.

Ce n'es une valse à trois temps

À trois temps dans le vent

Le vent qui vient d'autan

D'autant en emporte la Vamp..!

 

Belle plume, belle lecture.

Belle soirée.

Gérard.

 

Le 13/07/2015 à 15:51

Bonjour Oderay

           du côté poème(ode)

           du côté  lumière(rai)

              ODERAI

                    en toutes amitiés!

                          vous me faites songer!!!

 

                                      ----

                           cette  lecture

                        est envoûtante

                une traversée de la vie

                                  ou

 la résistance lutte au malheur.........

                   par les forces

                      de l'esprit.

                  conquise surtout

             de silence et de respect.....Oderay.....

              avec un "rai" de lumière.....pour vous.....J

 

 

Le 13/07/2015 à 15:27

Après la pluie....Il peut venir le beau temps....

Le 13/07/2015 à 14:19

Merci Oderay pour votre beau poème, on le vit, c'est un réel plaisir de vous lire,

continuez !!!!!

Le 13/07/2015 à 13:11

magnifique poème...on sent le véqut....et j èspère que le soleil finira par se lèver dans votre vie..... je vous embrasse

Le 13/07/2015 à 11:31

Oui , ODERAY  COMME  DIT  Victor  Victaria ci - dessous,   "finesse   et  réaliste",

le   "Pays  de  l'  Ombre" ,si  mal  prospecté pour  cause, "sans  lune , de  brume"

" la  plume hésite encore à  écrire  au  présent ",     devoir  le  traverser...et  en  sortir  !!

Fleur  tremblante !   Pas  à  pas , tourner  vers  le  printemps  le  sablier  du  temps !

ODERAY , ces  voyages  sont  parfois  longs     !!!

Pensée  de  MARCO

Le 13/07/2015 à 06:11

bonjour Oderay , aprés avoir lu votre poème trés émouvant et trés parlant , je suis restée pensive un bon moment , mais le soleil se lève pour éclairer nôtre journée , débordante d'amitié .

Merci pour chacun de vos mots , c'est un plaisir de vous lire .           vivi

Le 13/07/2015 à 00:37

Magnifique.....

Tout en finesse ,et , si réaliste.....

Chapeau bas....

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.