Extrait de "SUR UNE PLUS HAUTE TOUR"  (MAISON RHODANIENNE DE POÉSIE (1997)  par Gérard  MANTION

STÈLE POUR NIETZSCHE

Extrait de "SUR UNE PLUS HAUTE TOUR" (MAISON RHODANIENNE DE POÉSIE (1997) par Gérard MANTION

Ecrit par l'Ordissinaute Ratiordissimus

Je gagne ma vie sur un très haut
     chemin de ronde,
je la bois à la source-embouchure
     du gai revenir,
j'ai foi en l' heure où doit frémir
     l' instinct du Même.

Je crois, malgré le désir qui cherche
     à rendre lâche
le temps, au retour des ascétiques
     convulsions et
passions chaotiques sous l’œil
     de la Nécessité.

L' insensé vortex des énergies
     m' impose l' espoir,
les galaxies s' entre dévorant
     réveillent ma faim
d'un lait furieux de lumière
     qui me déploie,

comme de déploierait un drapeau
      toujours retaillé
par le vouloir sans frein de l' Univers,
      à la mesure
de son extase de création.

Le 26/06/2015 à 12:41

COMMENT  NE   PAS  CONFRONTER  LES  TEXTES     DE  RATIOR-ORDISSIMUET  ET  D'  ODERAY,  SI  DIFFÉRENT , "LES  PASSIONS

CHAOTIIQUES"  CONTRE   "L'  ESSENCE  ET  LA NÉCESSITÉ " 

CE  QUI  EXIGE  UN  SOLIDE  COMMENTAIRE  DE   RATIOR.

COURAGE  TOUS  ,  MES   CHERS  cOLLÈGUE  DE  TOULES  TES    DISCIPLINES

MARCO   2

 

 

Le 15/06/2015 à 17:52

Moi aussi je lis vos textes  Mr Ratiordissimus, mais pas facile à décrypter.  

Le 15/06/2015 à 17:49

pas toujours facile à interpreter. ..

Le 15/06/2015 à 14:01

monsieur ratiordissimus vous etes trop savant pour moi mais neanmoins je vous ai lu avec plaisir

Le 15/06/2015 à 13:10

Que ce texte me parle !

Merci

LRL

Le 15/06/2015 à 11:42

Pas simple,mais bien dit! Bonne semaine Ratiordissimus.

Le 15/06/2015 à 10:33

un peu difficile pour moi mais,j essaie de comprendre.....

Le 15/06/2015 à 09:02

Plus on pédale moins fort, alors on recule!!! C'est d'ailleurs pareil si moins on pédale plus fort.... mais c'est moins poétique!!!!

Le 15/06/2015 à 08:07

bon retour parmi nous monsieur Gérard..vos textes   toujours aussi subtils ..

Le 15/06/2015 à 01:57

Bonjour Ratiordissimus.........

Entre le hasard et la nécessité,

entre" l'essence et le devenir."

"l'éternel retour de la vie"?:

me revient ce quatrain:

              "Rien ne vaut rien,

              Il ne se passe rien,

               et cependant,tout arrive,

              mais cela est indifferent"

je ne suis pas un "surhomme" pour comprendre,

cet univers en devenir,juste une petite bonne femme

qui aime vos poésies, pleines d'étoiles,,et de mystères.

et qui vous remercie,de ce voyage, sur la voie lactée.

Oderay

Le 15/06/2015 à 00:35

Bravo Ratiossimus.

Gérard.

 

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.