A toi maman qui m’a quittée si tôt !

Bonne fête à toutes les mamans qui nous ont quitté

A toi maman qui m’a quittée si tôt !

Ecrit par l'Ordissinaute Marie Jeanne

Une rivière de larme pour noyer ma peine,
Une montagne de chagrins pour n’avoir pas dit
Assez je t’aime,
Je n’ai pas compris la vie qui m’a séparée de toi
Si lointaine,
Je n’ai pas compris l’amie qui m’a renvoyée
A toi incertaine !
On n’a pas eu le temps de se dire au revoir,
Et je regrette de n’avoir pas dit assez
Je t’aime,
Toi, maman si douce et si tendre pour toujours
La même…
Je ne t’oublierai jamais jusqu’à notre
Rencontre prochaine !

 

Sache maman, que sans toi ma vie est
L’ombre de moi-même !
Je te grave dans mon cœur à jamais avec
Les mots que je t’aime,
Maman, c’est le message de paix
Que je fais avec moi-même,
Jusqu’au jour de notre rencontre prochaine !


 

 

Ecrit par l'Ordissinaute Marie Jeanne
Le 31/05/2015 à 12:36

Fête des mères,

Jour de joie et jours de peine...

Joie d'avoir ses enfants autour de soi,

Peine, pour ceux qui ne sont pas ou plus là...

Le 31/05/2015 à 10:52

C'est le seul amour qui ne meure jamais il brille dans le ciel par une étoile géante merci de votre beau poème d'amour infni.amitiè JOSIANE.

Le 31/05/2015 à 10:10

heureusement que souvenirs et espoir sont là ,oui un jour nos chéres mamans nous les retrouverons ,d'ailleur a nos cotés elles sont.

Le 31/05/2015 à 10:10

heureusement que souvenirs et espoir sont là ,oui un jour nos chéres mamans nous les retrouverons ,d'ailleur a nos cotés elles sont.

Le 31/05/2015 à 08:43

Nostalgie,

regrets du non_dit;

trés bien dit.....

D.
Le 31/05/2015 à 02:02

haou Marie Jeanne ,vous me brouillez la vue ...car je pense exactement la meme chose ...merci .

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.