Une histoire d'accent

Ecrit par l'Ordissinaute Madame X
L’accent circonflexe et la petite cédille



Entre deux vers
D'un long poème
D'un poème fort ennuyeux
La cédille aux yeux de verveine
Qui nattait ses jolis cheveux
Rencontra l'accent circonflexe
Curieuse quoiqu'un peu perplexe
Sans moi vous l'eussiez deviné
Elle lui dit pour commencer
Quel bizarre chapeau que le vôtre
Seriez-vous par hasard gendarme ou polytechnicien
Et que faites-vous donc sur le front des apôtres
Est-ce vous la colombe ou la fumée du train
Je suis je suis gentille cédille
Le S escamoté des mots de l'autrefois
C'est à l'hostellerie qu'on emmenait les filles
Le S a disparu me voici sur le toit
Et toi que fais-tu cédille
A traîner derrière les garçons
Sont-celà d'honnêtes façons
N'es-tu point de bonne famille
Accent bel accent circonflexe
Voilà toute ma vérité
Je t'aime et pour te le prouver
Je fais un S avec un C



Jean-PierreRosnay
Ecrit par l'Ordissinaute Madame X
Celuda
Le 15/06/2015 à 10:42

Que voilà une belle fable!  La Fontaine l'eût enviée

Josette FarrÃ
Le 26/05/2015 à 08:49

Amusant,  j'aime bien les jeux de mots.

Oderay
Le 25/05/2015 à 20:27

Bel accent circonflexe

veilles à tes réflexes,

Songes à l'accent de cime

qui est tombé, dans( l')âbime

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.