Joli poème de notre ordissinaute Goudour !

Elle et le Merle Blanc

Joli poème de notre ordissinaute Goudour !

Ecrit par l'Ordissinaute Goudour Maryse

Depuis de nombreuses années elle vivait dans sa haute tour où rien ne pouvait pénétrer
sa vie sans surprise juste avec ses jours se suivants et ses nuits semblables ne lui pesaient pas
la vie s'écoulait sans heurts sans surprise aussi
jusqu au jour où un curieux oiseau vint voleter autour d elle
intrigues ils se regardent
puis il part et la laisse seule
mais qui est ce ce demande telle
a la même heure le lendemain
il revint
a force une confiance s'installa entre elle et le bel oiseau
un jour il se pose enfin sur son épaule
elle en est tout éblouie et n ose le moindre mouvement
de peur de l effaroucher
de tendres murmures sont échangés
pendant un long moment elle s ouvre a la vie
se confie a son merveilleux ami
puis il vint de moins en moins souvent
pourquoi m abandonne t il se demande t elle
il m avait pourtant promis de ne pas m abandonner
maintenant qu il m'avait trouvée
après beaucoup de pleurs et de tristesse
elle se résolut d accepter son sort
et se dit que finalement ce n'était pas donne
a tous le monde de rencontrer un merle blanc depuis il vit la
cache dans son cœur et la est sa tristesse et son bonheur infini

Le 05/06/2015 à 22:10

Bonsoir Maryse

" c'est un merle exceptionnel"

        belle histoire'

si douce& émouvante....

Le 05/06/2015 à 20:14

belle histoire .

Le 05/06/2015 à 17:41

Belle poésie......merci.

Le 05/06/2015 à 16:02

Que d'histoires racontées sur le beau merle blanc...Maryse.

Le 05/06/2015 à 14:42

oups je me suis trompée merci Maryse!!!!!

Le 05/06/2015 à 14:41

très belle poèsie....merci Monique.bonne journée

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.