Joli poème de notre ordissinaute Monique.

BELLE ET SAUVAGE CAMARGUE

Joli poème de notre ordissinaute Monique.

Ecrit par l'Ordissinaute Minou

CAMARGUE
Pour ceux qui la visite elle est l'humilité,ici,plus qu'ailleurs
les traces de pas,le vent,la mer,la cohorte des chevaux et taureaux,l'efface.
on croit avoir tout vu de cette région, mais ,terre camarguaise
tu n'est pas une simple terre mêlée a l'eau,tu est l'empire des taureaux ,des chevaux
des oiseaux du sel ,du riz,des traditions ,du folklore,tu es terre de fascination.
c'est une île vierge et sauvage survolée par les oiseaux,a tu vus le seigneur?
le flamand rose ,une fierté de Camargue leur envol ,un long nuage rose ,une fascination.
les canards sauvages,les mouettes,une île aux oiseaux
mais aussi a l'indésirable moustique,piquant a longueur de jour et!!!! de nuit insistant,énervant.
tu ne distingues plus l'eau de la terre,c'est une terre de mystère
elle a tout engloutie au cœur de ses sables mouvants,sous une pellicule d'eau et de sel
dominée par les arbres secs ,les arbres flottants.
et puis nous arrivons aux saintes maries de la mer la fête des gitans
ils viennent de partout vénérer Sarah leur sainte patronne a bras d'hommes
de la crypte humide,ils la porte a la mer touche sa robe,pleurent,l'implore
puis elle retourne dans la pénombre ,alors la fête commence
jusqu'au jour c'est une fête bruyante et joyeuse ,ils dansent chantent
aux accords de guitare et violons les jupons volent,tous ivres de joies
sous les yeux impassibles des beaux chevaux blancs de Camargue
les immenses troupeaux des braves taureaux pour les jeux,hélas de tout genres
menés par les fiers gardians a la manade ,ils se connaissent sont durs a l'endurance,
CAMARGUE terre de contraste,changeante ,captivante tu es ensorcelante . On t'aime.

Le 27/05/2015 à 17:36

nadine      potin      j'  aime       bien      les     cheveaux     qui  sont    par  plusieurs  on  avaient        un  cadre      on     les      appeler  les     cheveaux    de    l' orage   est  aussi      c'  est     flamants       rose  par      contre     quand    il  fait    chaud    il  y a      des       moustique       en  ce    moment  il   y  en    à pas    avec    le  mistral  trés    jolie    poème

Le 27/05/2015 à 17:36

nadine      potin      j'  aime       bien      les     cheveaux     qui  sont    par  plusieurs  on  avaient        un  cadre      on     les      appeler  les     cheveaux    de    l' orage   est  aussi      c'  est     flamants       rose  par      contre     quand    il  fait    chaud    il  y a      des       moustique       en  ce    moment  il   y  en    à pas    avec    le  mistral  trés    jolie    poème

Le 16/05/2015 à 22:54

j'ai tout retrouvé dans ce vibrant poeme....j'ai vécu des années à arles, et en lisant ces lignes, il me semblait être sur la route de salin de giraud, ou de piémanson , l'impression d'apercevoir le bout du monde, entourée de chevaux, de toros, d''oiseaux, au milieu des roselières.... merci pour ce beau moment.

 

Le 12/05/2015 à 01:42

Trés beau texte qui décrit bien la Camargue.....J'aimerai bien y être en ce moment....Hum! ça donne envie d'y aller.....

( Oderay+Cricri : bravo pour les rimes) + (la phrase de Doris me plaît aussi)

Et,merci pour la photo des chevaux (trés belle également)

Le 11/05/2015 à 21:47

                                       en voilà bien 1 autre région de NOTRE BELLE FRANCE !

nous avons bien de la chance !

Le 11/05/2015 à 20:04

sans le diable, déguisé, en moustique,

ce serait le paradis, en camargue!....

décrit par la plume rose de Monique....

Le 11/05/2015 à 16:58

c est bien vue on sent que vous aimez notre belle camargue merci de bell hommage

Le 11/05/2015 à 16:34

bonjour,

merci pour ce joli poème il retrace bien la Camargue.

 

Le 11/05/2015 à 16:12

Monique artiste peintre des mots..on croirait une carte postale ..

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.