nuit couronnee

La nuit couronnée...

Notre ami Ratiordissimus nous partage un extrait de "SUR UNE PLUS HAUTE TOUR" (1997) (Maison Rhodanienne de Poésie) par Gérard MANTION.

Ecrit par l'Ordissinaute Ratiordissimus

Cette menthe de nuit
releva le goût froid,
au clair de ton regard,
du passage vers l' an neuf
.... et mal éclairé.

Car c' était tout de même
sous l' arche de tes doigts
que coulait le sirop
vert cru d' adolescence
....et doux-amer!

comme le serait aussi
un pré-carré d' herbe
enivrante où deux corps
s' ébaudiraient de lutte
....fébrilement.

J' ai perdu conscience
en un brute boyau
chez ceux qu' empierre
la stérile souffrance
....êtres sans sel.

Mais au rappel s' empresse
ton image, ô torche
qui flambe à ton insu,
dégageant le dormeur
....d' un cauchemar.

Libre, je me laisse aimer
dans la déchirure
verte de la nuit
par toi poétiquement
....appréhendé

Ecrit par l'Ordissinaute Ratiordissimus
Le 03/05/2015 à 08:12

Bon ,moi,je ne suis pas un "écrivain",ni un" poète".....

J'ai découvert par hasard vos textes que j'ai "trouvé" beaux,et,bien écrit......,et,j'ai voulu en lire d'autres....,dont celui-ci...

Mais,oups! , je suis "tombé"sur votre commentaire.....Et, là ,je rejoins Doris et Oderay (leurs réponses de 19h38+8h59),

et,bravo pour" la pointe " d'humour de Doris!  (7h09)

Le 24/04/2015 à 07:09

une simple constatation ...je m'etonne qu'un "cerveau " comme le vôtre utilise un ordinateur (dit  pour les "debutants )" ..avec tout le respect que je porte à ceux qui ont eu l'idée géniale de ce petit bijou,,,,simple mais  "costaud " ..

comme quoi on peut être "ungenieur"et  rester simple  pour se mettre au niveau des moins "doués "  et leur apporter du plaisir et  l'accés à d'autres "connaissances"

ceci n'enlève rien à votre talent d'ecrivain.  

Le 23/04/2015 à 08:59

bonjour Gerard..j'ai  lu ce  texte 2/3 fois comme chacune  de vos poesies ..j'ai eu la curiosité d'aller sur le site  de la maison rhodanienne,où j'ai trouvé d'autres "ecrivains"

votre ecriture n'est pas toujours facile pour tout le monde...chacun a son niveau

d 'instruction et de connaissances..

tout comme Oderay , votre absence de commentaires m'etonnait..

c'est dommage,puisque le site est un partage..si je vous lis bien ,il y a les poetes d'en haut et ceux d'en bas... c'est dommage ...

ceci dit , votre decision n'appartient qu'à vous ..l'important est d'etre lu..

le site nous a permis de vous connaitre..  je vous ai dit ,il y a longtemps que j'aurais aimé vous avoir comme professeur..cela m'aurait permis d'apprendre à mieux  ecrire

vous soulignez le fait que les personnes qui ecrivent font etalages de bons sentiments..bien sur ..chacun exprime son ressenti à sa maniere,avec ses moyens.

vos textes sont tres reherchés ,tres elaborés.. quelque part c'est un don que vous avez developpé avec talent ... et ce n'est pas donné à tous ..

je respecte  toutes les personnes qui essaient de s'exprimer  ,j'admire ceux qui savent le faire  avec art..

avec Oderay ,nous debattions  sur vos textes,,voila qui prouve que vous aviez reveillé de l'interêt...il me semble que  cela est positif..

recevez les salutations d'une rimeuse d'occasion ,qui aime le français, la litterature,les poesies,..et apprendre  à mieux faire si l'on m'en donne l'occasion .

 

 

les auteurs connus et ceux moins connus ...chacun nous enrichit ..merci.

 

Le 22/04/2015 à 23:46

Ma chère Oderay,

Je déteste mes propres faiblesses. Or j' ai eu celle de publier des textes poétiques inédits , ainsi que plusieurs autres extraits  de deux anciens recueils  de ma plume,édités il y a déja fort longtemps par la Maison Rhodanienne de Poésie.  Ne souhaitant pas renouveler  ce que je regarde, toute réflexion faite, comme un geste  inconsidéré de ma part, j'ai exprimé à Ordissimo  mon désir de ne plus rien publier.

Avec mes regrets et mes excuses  pour mon absence de commentaires.

Cordialement à vous

Le 22/04/2015 à 19:38

Cher vrai poète,

Ainsi,mes provocations ont réussi.......Vous existez donc......capable de daigner nous faire l'aumone d'un mot, d'une réponse,à nous le peuple...J'ai toujours honoré, vos écrits par une lecture hautement interessée,par mes commentaires, risqués, le contraire de l'indifference .....peut_être, un peu trop humoristiques, frisant, l'agressivité, sachant que comme un message, dans une bouteille jetée à la mer,un jour peut_être................sur un rivage d'humanité,la poésie et le poète, échoueraient, pour de nouveaux voyages;

Je serai trés honorée,de m'inscrire pour ces voyages, avec guide accompagnés

Vous n'avez pas les lecteurs que vous méritez?

Et nous, avons_nous, le professeur que nous méritons?

Vous êtes_vous interessé à nos écrits?ou commentaires?......une seule fois?

JAMAIS!

Je vous l'accorde, le profil des lecteurs,(voir nombre de lectures)est trés déconcertant,voire même décevant.......par rapport  à certaines qualités de textes proposés;j'en ai fait amérement le constat......;pourtant j'ai découvert aussi, au long des jours, des lecteurs attachants,de simplicité, émouvants parfois,dans  leur goût des joies simples;et je me dis que les mêmes, sont capables aussi  d'apprécier,

sans en avoir l'air,et sans savoir comment le dire q.q.e.morceau de choix.;peut_être suffit_il de mettre sur la voie......;parfois répondre un mot.....

La "communauté" ou le site, si vous préférez, a de la place,pour tout un monde....."

(Mes propos, n'engagent que moi;)Ne privez pas le site, d'un niveau  toujours à atteindre......

Cher vrai poète,Ratiordissimus, Gérard,

Si je vous ai blessé, par des mots maladroits, voire inappropriés je crois,je le regrette;mais croyez_moi, je suis tellement ravie,d'avoir enfin un message de vous! que ,en vérité ,comment le regretter vraiment?

 

 PS,J'ignorais que vous étiez Gérard Mantion;

 

En librairie,y a_t il__ un ouvrage, que vous me conseilleriez?pour me familiariser?

avec votre personnalité d' écrivain?

 

Oderay(hélas! née sans langue de bois)....

    mais ravie, de vous avoir,rencontré.

 

Le 22/04/2015 à 18:21

J'ai bien connu la Maison Rhodaniène De Poésie on parlait a l'époque de la revue de Mr Paul Jolas,les auteurs qui y etaient edité,compte tenu de la selection sévère qui était pratiquée etaient de veritables artistes et vous ètes RATIORDISSIMUS un vrai poète que j'ai reconnu a la première lecture,ceci parceque pour moi aussi,il s'agit d'un art capital precieux vital,que je pratique depuis plusieurs dizaines d'année,nous n'en somment pas tous la,et je me garde bien de juger.Vous avez votre style Mr Gérard Mantion qui est a mes yeux grandiose ,mais adorant PREVERT et la poésie Africaine des tam tam je m'inscri dans une certaine poésie chant imagée cependant rytmée et autant que possible rimée.........GERLA  

Le 22/04/2015 à 15:38

P.S. ah, j' oubliais, chère Oderay, je regrette de ne pas vous avoir ...menés dans un

bateau  encore trop peu ivre à mon goût.

 

Le 22/04/2015 à 15:32

Ma chère Oderay,

Vous semez m' accuser de mener mes éventuels lecteurs en bateau  et de ne pas

"partager". Personnellement  je pense que le poète ne doit pas verser dans une poésie  faite pour plaire et flatter le goût du public . Le poète doit se refuser à être

un démagogue.  S'i plaît, tant mieux, s'il déplaît tant pis pour lui. Si, Mallarmé ou

Valéry , n' avaient écrit  que pour plaîre, ils n' auraient été ni Mallarmé ni Valéry

(Je ne cite que ces deux exemples parce qu'ils me viennent à l' esprit). Je conçois la poésie comme la célébration d'un mystère.  C'est  la première fois que

je tente l' expérience de m' "exposer" publiquement. C'est aussi très probablement  la dernière, car je ne vois pas l' intérêt que j' aurais à vous lasser

plus longtemps avec une poésie qui n'a qu' un tort : celui de ne pas être un exposé de bon sentiments  se coulant dans une langue banale et sans couleur,

mais, hélas, toujours compréhensible pour le bon peuple. Comme si la poésie se

devait d' être toujours populaire  pour avoir quelque chance d' être appréciée!  Je

songe à ce qu' André GIDE disait de Victor HUGO, à savoir qu'il était , hélas, le

plus grand poète français.  Vous me reprochez d' user de mots d' un autre âge:

cherchez les dictionnaires les plus récents, et vous les trouverez.  Au bout du compte, ma plus grande  erreur  aura été  de  m' adresser maladroitement à un

petit  club  de poésie mesurable au cordeau.  Je ne la répéterai pas, soyez en sûre. La poésie, pour moi, c' est  du sacré; c' est ma seule religion.

Ratiordissimus et Gérard Mantion sont une seule et même personne.

 

Le 21/04/2015 à 04:32

Pour couronner le tout,

Notre cher poète,

nous mène encore

en bateau,

à travers les mots,

d'un autre âge,

sans partage.........

dommage.....

Publiez votre commentaire

Restricted HTML

  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.