fleurs

En méditant sur l'opéra de Manaus

Extrait de "SUR UNE PLUS HAUTE TOUR" (1997) (Maison Rhodanienne de Poésie) qui nous est partagé par notre ami Ratiordissimus.

Ecrit par l'Ordissinaute Ratiordissimus

Ils avaient aussi leur point de fierté,
ces chants du chaos que tu vins troubler:
les plus beaux artifices ne purent
rien contre la lyre des oiseaux.

L' onde verte a noyé la superbe
des divas d' outre-mer, et fait moisir
le velours des fauteuils, taire à jamais
les violons étranges en ces lieux.

Epave-témoin du fol empire
des voix s' affrontant à l' écueil du cri
hautement végétal, qui enrage
la main des seigneurs; monstre baroque,

tu n'es plus qu'un emblème de reproche,
un comique endormi de l' Histoire,
temple -mémorial désenchanté
par les Invincibles de la Forêt!

Ecrit par l'Ordissinaute Ratiordissimus
Le 18/04/2015 à 15:32

dommage pour la musique et pour les melomanes de tous horizons .

Le 16/04/2015 à 11:00

Bonjour Ratiordissimus

théatre"Amazonas"

                              témoigne de la splendeur

               passée de Manaus"!

  un 'Opéra pour se distraire

comme sur les grands Boulevards"!

il va falloir défendre l a Musique Classique'

si vous l'aimez si,elle vousaideà vivre,à rêver, à bâtir......

               à  Mèditer!

         bonne journée,  

Publiez votre commentaire

Restricted HTML

  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.