Ratiordissimus nous partage aujourd'hui un extrait de "SUR UNE PLUS HAUTE TOUR" (1997). (Maison  Rhodanienne de Poésie).

Train de nuit

Ratiordissimus nous partage aujourd'hui un extrait de "SUR UNE PLUS HAUTE TOUR" (1997). (Maison Rhodanienne de Poésie).

Ecrit par l'Ordissinaute Ratiordissimus

Un train court dans la
nuit
chaude.
Un genou parle à
mon genou,
attentif,
et lui dit tout
sur des mers
qui me sont inconnues.

Une coque fend l' eau cette
nuit
d' azur sombre,
Son froissement aiguise
sans relâche
notre frisson
taciturne et osé
jusqu'au quart
du petit matin.

Le train s' arrête dans
l' obscur,
le brouillard
des heures déjà
intactiles
pour la mémoire.
Je savais tout,
je ne sais plus
rien de tes mers inconnues.

Le 03/05/2015 à 07:50

Bonjour;

superbe texte......

Le 12/04/2015 à 16:19

Et le poète s'arracha à l'attraction terrestre auréolé de la couronne de l inspiration dont il a le secret,faite de gràce,de connaissance,et de sensibilitée. Tous vos poèmes sont remarquables Mrs RATIORDISSIMUS  Gerla

Le 07/04/2015 à 10:02

justement je dois reserver mon voyage   ce matin ! !à quelle heure ce train là ?  

Le 07/04/2015 à 02:03

Poétique,

romantique,

voyage

nocturne

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.