aquarelle

Quand Picotin se souvient...de la première fête des RAMEAUX

A travers ce poème écrit par Oderay, nous voici revenus à la première fête des Rameaux...

Ecrit par l'Ordissinaute Oderay

(Bientôt, on célébrera la fête des Rameaux....)

Je suis un petit âne,
si doux et si triste,
qui porte lourdes charges,
toujours davantage,
méprisé, et soumis;
je suis né, à Béthanie,
dans un village, très joli;
Un jour, à l'ombre d'un olivier,
à la faveur, d'un songe,
j'étais métamorphosé,
en robuste cheval de trait...
quand je fus tiré, en force
de ce beau rêve doré,
par deux énergumènes
qui me détachèrent;
Mon maître, furieux,
s'interpose, entre eux,
puis, se radoucit,
apprenant, qu'il s'agit
d'une demande de Jésus.
A ce nom, je change, mon refus
d'obtempérer, en curiosité
Je voulais le voir de près;
Dès que Jésus m'aperçut,
par mon nom, il m'appelle :
"Picotin"! et dépose un baiser,
sur mon museau mouillé
d'émotion inattendue;
de mémoire d'âne,
on n'avait, jamais vu:
des yeux si tristes,
douloureux, et si graves;
de suite, je l'aimais,
et d'un HI_HANh le remerciais....
Un manteau, sur mon dos étendu,
à califourchon, Jésus s'assit dessus;
A l'entrée de Jérusalem,
ville de joie, et de lumière,
une foule, immense déjà,
acclamait, son aura
ses miracles, le précédaient.
ils accourent, de tous côtés;
et jettent leurs manteaux,
sous mes humbles sabots;
d'autres lancent, des palmes...
les lauriers, pleuvent, sur ma tête,
certains, restent accrochés,
en boucles, à mes oreilles agitées,
gourmand, mais digne cependant
j'essaie, d'en brouter, en passant....
les ailes "d'Hosanna," voltigeaient
dans un vent de sainteté.....
acclamant le prophète:
"Jésus, fils de David,
humble Messie."
Certains criaient en colère,
dénonçant, une supercherie,
"chanter Hosanna" est réservé
à d'autres, privilégiés....."
Mais Jésus réplique :
"s'ils ne crient pas aujourd’hui,
ce sont les pierres qui
crieront, à l'avenir"
Je sens ma charge, s'alourdir,
le Roi Jésus porte, sur ses épaules,
toute la douleur du monde....
La gloire, en cris de joie,
retombe un peu sur moi;
Quel beau jour de fête,
Seul Jésus, reste grave,
silencieux, lui seul connaît,
sa triste destinée.....
Au loin, l'image du Calvaire,
avec la croix se profile

C'EST LA CROISÉE DES CHEMINS
ENTRE LA TERRE, ET LE CIEL,
L'ECHELLE, POUR DEMAIN.....

En attendant, que tout soit accompli.........
Jésus, va dormir chez ses amis, à Béthanie

Et moi, Picotin,en rêvant,dans le foin,
Je me dis que de loin,
C'était, le plus beau jour de ma vie....
J’espère, un jour, revoir Jésus, en Paradis.....

Oderay;
(l'image de Picotin, fut ma première aquarelle, et est liée à un souvenir très particulier, associé à une liturgie, dans le temps des Rameaux) il y a longtemps.........

Le 03/05/2015 à 16:00

Bonjour à tous les ordissinautes!

Merci pour vos échanges vos poësies ,vos belles histoires.J'ai honte de dire que je n'ai pas le  temps bien que je sois à la retraite ,je suis prise par une activité qui m'occupe beaucoup.Cela ne m'empêche pas de profiter de mon ordissimo" d'apprécier les conseils de brice et toutes les fiches indispensables.En retard je vous envoie un petit rameau.CORDIALEMENT.fa

Le 03/04/2015 à 22:43
j'ai relu ce texte avec plaisir, il voit plus loin que le bout de son museau et entend déjà la douce musique du matin claire de Pâques qui ouvre sur un nouvel horizon bien à toi Alain R.
Le 29/03/2015 à 09:21

Je ne savais pas que l'âne se prénommé Picotin,mais votre aquarelle de Picotin est très réussie.

Le 28/03/2015 à 22:37

Eencore Merci,ODERAY,

au Moyen-Age, dans certaines villes germaniques

on tirait dans les rues ' lors du Dimanche

                  "le Christ des rameaux"

                    ue sculpture  en bois

représentant le "Christ juché sur son âne muni de roulettes

                         et des Rameaux étaient jetès sur le sol

                                        à son passage.....

                  "Picotin en est l'intreprète"!  a laissé son empreinte"!

            

                      pour cette semaine sainte  partagée avec vous, ODERAY,

                                      ainsi qu'avec tous les Ordissinautes........J

Le 30/03/2015 à 14:57

Bonjour Oderay,

Je vous remercie pour ce joli texte que vous nous avez écrit sur ce petit âne... La moindre des choses était bien de mettre en valeur la photo de l'aquarelle que vous aviez réalisée.

A bientôt,

Brice

Le 28/03/2015 à 22:30

Picotin, trés ému, vous remercie, de l'avoir accompagné, dans son pélerinage aux sources.

Un remerciement  spécial pour le directeur, de la photographie qui a eu la délicate attention de faire ressortir, ses oreilles,coincees dans le miniscule cadre réservé aux créations!!.....

Oderay

Le 28/03/2015 à 19:48

ah! chère Oderay non seulement poétesse tous les jours et voilà que je découvre une peinture de son cru!!! si mignon petit ane....très douce et tendre poésie si touchante qui m a émue en ces temps de rameaux qui me rapellent des souvenirs d enfance ou l on ramenait du buis bénies que ma grand mère mettait derrière le crucifix....alors merci beaucoup de ce doux moment.

Le 28/03/2015 à 18:49

ODERAY pardonnez-moi et picotin aussi j'aime  merci il est très joli .

Le 28/03/2015 à 18:46

très beau poème je me rapellequand j'étais petite fille je regardais les images de mon livre de messe elles étaient si belles sur la religion  j'adorais celà la vie de marie et joseph et de jèsusétait si triste et belle a la foi.que de souvenirs  merci ODERAY c'est très beau .JOSIANE.

Le 28/03/2015 à 16:14

Bonjour Gérard,

Jésus avait 33 ansl le jour des Rameaux...........Marie, n'apparaît qu'au pied de la croix,au calvaire.........tout à la fin......

Bonne fête des Rameaux.(quand nous étions enfants,nous garnissions les rameaux de buis,avec des sujets de pré_pâques, et des bonbons......de quoi nous faire tenir tranquilles, durant la  grande lecture, à la messe.........

Le 28/03/2015 à 15:57

Bonjour Oderay.

J'ignorai que l'âne a était baptisé sous le nom de Picotin... sourire. Si j'ai bonne mémoire, Marie était assise sur l'âne, Joseph le tenait en bride, et Jésus était dans les bras de sa mère, à moins que cela était pour l'exode? Vers la Terre Promise, des lacunes se font pressentir, Al zeïhemer n'est pas loin.

Belle poèsie en ces veilles de Rameaux.

Belle journée à vous.

 

 

Le 28/03/2015 à 15:51

merci pour ce très joli poëme!!j'ai une adoration pour les ânes

SylvieÂne ;-)

Le 28/03/2015 à 14:16

Joli poème,maintenant je connais Picotin. Bon dimanche à Oderay et aux Ordissinautes.

Le 28/03/2015 à 13:19

Marino

Vous dites :Jésus s'assit sur eux.........

Il n'était pas écrit, non plus que Jésus  était assis sur deux  ânes à la fois;il est vrai que rien ne lui était impossible.......

""c'est" l'ESPRIT QUI COMPTE et non la lettre";

(tous les textes ne mentionnent pas l'ânon...)mais le  message est le même...........

C'est un conte poétique, je vous l'accorde, Marino et vous souhaite une bonne fête des rameaux.

Oderay

Le 28/03/2015 à 12:51

apres tout ,pourquoi pas un baiser sur le nez ?  l'imaginaire d'oderay ajoute un peu de douceur...ça me plait ..  

Le 28/03/2015 à 12:41

très beau mais imaginatif, car ce sont ses disciples  qui lui ont ammené une ânesse et son ânon qui n'a jamais travaillé auparavent IL leurs a dit d'aller à l'entrée vous y trouverez une anesse et son ânon à l'entrée du village ammenez les moi, pour le reste un baiser sur le museau personne en parle dans la Bible et Jésus est entré dans Jérusalem assis sur eux.

Le 28/03/2015 à 12:07

un joli coin de ciel bleu dans une journée bien grise merci et bonne journée

Le 28/03/2015 à 10:52

Merci pour ce beau message Un papy.

Le 28/03/2015 à 10:47

Bonjour Oderay, merci de nous rappeler l'histoire de Picotin par ce poème enchanteur, bonne fête des Rameaux à tous.

Le 28/03/2015 à 09:47

Bravo pour ce pème à mon Ami .Depuis longtemps,je recueuille les poèmes dédiés à l'Àne et je placerai le vôtre avec ceux de Francis Jammes ! et la légende anglaise de J. Mayburry.De tout coeur ,merci

Le 28/03/2015 à 09:13

merci oderay pour cette perle de poeme,pour la féte des rameaux jesus sait qu'il va souffrir les anes si doux vetitables martyrs dans ces pays ou on leur fait porter des charges dans des sentiers en pente ,caillouteux jesus sait ces betes de sa creation,qui souffrent toujours a voulu lui faire connaitre un peu de douceur.

comme vous oderay,nous en donnez chaque jour merci ,et bonne fete des rameaux.

Le 28/03/2015 à 09:03

magnifique poesie!!! qui me tire des larmes àsa lecture.tant de petits ânes sont encore maltraites de par le monde!cette poésie meriterait dêtre lue à la messe des rameaux.grand merci oderay

Le 28/03/2015 à 07:45

Bravo oderay. tout est dit!  Bonne fête des Rameaux à tous les ordissinautes.

Le 28/03/2015 à 07:04

mon ordi en est troublé qu'il me lache en cours de route...j'ajoute que vous maniez avec art et delicatesse la plume mais aussi le pinceau...merci de ce cadeau en veille des Rameaux..  l"aquarelle   de Picotin est tres jolie... je crois "qu'il" le sait!!!.  

Le 28/03/2015 à 06:43

je l'attendais avec impatience  ce poeme sur Picotin..j'avais reserve " mon billet"et j'ai bien fait,  ...ce texte est tout simplement magnifique  ..

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.