La Jeannette part laissant un sillage d'écume derrière elle... Ce poème écrit par notre amie Monique nous plonge dans le milieu marin.

La Jeannette

La Jeannette part laissant un sillage d'écume derrière elle... Ce poème écrit par notre amie Monique nous plonge dans le milieu marin.

Ecrit par l'Ordissinaute Minou

LA JEANNETTE

Ils sont là à quai ,avec leurs cirés jaune,leurs visages burinés par le travail en mer
la jeannette, leur cargo de pêche va lever les amarres,
ils se congratulent avec les leurs, l'absence sera longue, deux mois.
la sirène retentit, à bord ils montent
la jeanette a sonnée l'heure du grand départ
des gestes d'au revoir encore, la jeannette part laissant un sillage d’écume derrière elle.
les femmes vont dans les calvaires prier pour eux
ces marins entre eux vont former un noyau dur, d'amitié et d'union.
dans les mers glaciales ils vont, entre ciel, mer et glace,
un bout de temps le ballet gracieux des dauphins les suit
puis commence l'assaut des vagues gigantesques, les submergeant
la glace couvre tout, le pont est une patinoire
au large le filet se déroule, eux? un moment de repos
le capitaine lui, veille. L'heure de lever les filets, la pêche est bonne
et déverse les poissons frétillants, vite trier rejeter a la mer les déchets
que les oiseaux marins plongent dessus et engloutissent.
les doigts sont gourds un bon repas chaud et le repos, un peu.
courageux marins vous avez la mer dans le sang, sachant
que les fonds sont un cimetière........chapeau valeureux marins, pour nous vous donnez

...........A VOUS TOUS COURAGEUX MARINS UN GRAND MERCI.......Monique

Le 13/03/2015 à 16:44

Ce peème est dédié pour Jeanneton,bon week end àvous

Le 12/03/2015 à 23:03

Bonsoir  Monique

 un "Grand Merci, à nos nourriciers marins,

qui veillent sur notre santè,

avec une bravoure exceptionnelle& rude;

Monique,un rappel à la valeur de nos chers marins ;

 leur  labeur éffectué dans des conditions difficiles*

     *et les Dégats humains encourus'.

 *********avec une pensée aux familles endeuillées*********

 

Le 12/03/2015 à 09:51

meci louisette pour m'avoir renseignée pour la peche a la morue il est imaginé car je savais que ces marins partaient pour longtemps merci a vous.

Le 12/03/2015 à 07:20

Les marins sont des hommes courageux risquant leur vie à tout instant.

Au moment  de partir pour Terre -neuve à l'époque ou il y avait abondamment de  morues, «le départ était en février»  les Malouins faisaient  une fête. Tous les bateaux étaient fleuris, et un prètre bénisait les «terre-nevas et leur navire . Des couronnes étaient jetées à la mer en souvenir des dispaus. Ils s'embarquaient pour six mois.

Le 11/03/2015 à 21:16

Très beau poème sur les gens de la mer que j'admire pour leur travail dans des conditions parfois très dures.Bonne soirée Jeannette.

Le 11/03/2015 à 19:01

Bonjour Monique.

Bravo pour ce bel hommage rendu aux gens de la mer.

Gérard.

Le 11/03/2015 à 09:48

j admire tous les marins et pècheurs.....qui risquent  leur vie dans les têmpetes....moi qui aie le mal de mer sur un pèdalo!!!!!!!!

Le 11/03/2015 à 08:57

Bonjour Monique .

C'est vrai les marins sont courageux . Moi , sur un paquebot qui

naviguait sur l'océan Atlantique , j'avais le mal de mer tout le long

du voyage . aller et retour .

Bonne journée .

Le 11/03/2015 à 08:08

Bravo, très beau ce poème , on le vit, continuez, Marinette B.

Le 11/03/2015 à 07:14

dur metier..respect  à ces gens de la mer ,hommes et femmes  courages..  

Le 11/03/2015 à 05:30

Bonne pêche, à la Jeannette,

et bonne journée à Monique

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.