Josiane nous partage un poème sur la dureté de la vie, cet homme qui est tombé dans le désespoir a su reprendre goût à la vie grâce à des personnes qui lui ont tendu la main...

Précieuse est ta vie

Josiane nous partage un poème sur la dureté de la vie, cet homme qui est tombé dans le désespoir a su reprendre goût à la vie grâce à des personnes qui lui ont tendu la main...

Ecrit par l'Ordissinaute Josiane ghelfi

Presonne ne mérite ce sort
Finir sa vie dans la rue
Souffrant de tout son corps
Passant inaperçu
Dans cette nuit sans fin

Pourtant c'était quelqu'un
Que cet homme là
Il avait du travail
Il avait une famille

Mais tout a chaviré
Quand on l'a licencié
La cinquantaine passée
Il n'intéresse personne

Sa famille l'a quittée
Et il s'est mis a boire
Il a dégringolé
Sans même s'apercevoir
Qu'il tombait en enfer
D'une vie sans espoir

Mais des mains secourables
Ont su le relever
De son profond cauchemar...

JOSIANE GHELFI.

Le 28/02/2015 à 13:58

Bonjour Josiane, désolé pour le retard à répondre à ce poème que je trouve très beau, et malheureusement trop d'actualité, vos poèmes sont toujours un plaisir à lire et relire. Merci à vous.

 

Le 26/02/2015 à 13:27

triste mais une note d èspoir à la fin qui adoucie ce triste sort.....

Le 26/02/2015 à 08:36

je suis d'accord avec marie jeanne en ville c'est l'indifference totale cequi entraine a la déchéance a la campagne on s'aide ,ce triste sort ,je le constate helas et le cotoie tous les jours ou allons nous

Le 26/02/2015 à 07:24

C'est bien triste ce qui arrive à cette personne,tout perdre même sa dignité,de nos jours notre vie peut vite basculer  dans l'enfer,et ça peut arriver à tout le monde.

Habitant un village,les gens s'entraident beaucoup ,il y à beaucoup plus de solidarité qu'en ville.,on fait tous attention a nos voisins.

Dans le monde d'aujourd'hui,c'est chacun pour soi,quel gachis.

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.