mains

Lettre de parents vieillissants à leur fils

Ce poème écrit de la main de notre ami Jean-Pierre est délicat, tellement vrai et rempli de tendresse...

Ecrit par l'Ordissinaute Jean-Pierre de Montrouge

Lettre de parents vieillissants à leur fils,
 (Pour qu'il n'oublie pas qu'un jour, lui aussi sera vieux)

Si un jour tu t'aperçois que nous sommes devenu vieux, que nos mains tremblent, que nous avons du mal à nous habiller, ou que nous nous salissons en mangeant, sois indulgent mon fils, souviens-toi du temps où ta mère et moi t'apprenions à tenir correctement ta cuillère, à boutonner ta chemisette, ou faire de belles boucles à tes souliers.

Quand tu  me vois mal rasé, ta mère mal peignée,  ne nous étant pas lavé, ne nous  fais  pas la morale, souviens-toi lorsque tu étais petit, tu inventais milles excuses pour ne pas prendre ton bain.

Si il te semble que nous radotons que nous répétons souvent les mêmes choses, ne nous prends pas pour des vieillards séniles, souviens-toi du temps où tous les soirs, ta mère ou moi devions te raconter plusieurs fois la même histoire pour qu'enfin tu puisses t'endormir.

Lorsque nous n'arrivons plus à nous souvenir, ou que nous perdons le fil de la conversation, sois patient, l'important n'est pas trop ce que nous te disons, l'important
pour nous,  est que tu sois là, à notre écoute,  à nous aider à nous souvenir.

Devant notre ignorance pour les technologies nouvelles, ne sois pas ironique, ne nous dis pas  « Je vous ai déjà montré ! ». As-tu compris tout de suite comment assembler de simples légos ? 

Si je n'arrive plus à te suivre lors d'une promenade, ne me considère pas comme un boulet, mais offre moi le soutien de tes bras, comme nous l'avons fait, ta mère et moi, pour assurer tes premiers pas. Si ta mère préfère son fauteuil à une promenade, ne lui en veux pas, ses jambes sont si fatiguées, souviens-toi petit, tu préférais ta poussette, plutôt que gambader devant nous, prétextant un bobo aux jambes, afin de ne pas marcher.  

Voix-tu mon fils,  être vieux,   c'est un peu retomber en enfance. 

Être vieux, mon fils, c'est ne plus se souvenir,  ne plus reconnaître les visages, confondre les liens de parenté, les amis.
Être vieux,  mon fils, c'est vivre dans un monde à part, fait d'oubli du passé et d'un présent trop monotone, où rien ne ressemble plus à une triste journée qu'une autre triste journée.  
Être vieux,  mon fils, c'est quelquefois vouloir paraître encore, avant de disparaître, enfin.

Alors mon fils sois patient avec ta mère et moi, un jour  peut-être t'adressant à tes enfants tu leur diras :

« Ne nous jugez pas, souvenez-vous lorsque vous n'étiez alors que d'adorables bambins... »

Ecrit par l'Ordissinaute Jean-Pierre de Montrouge
Jean-Pierre de Montrouge
Le 13/01/2017 à 11:11

Bonjour à tous les Ordissinautes, merci pour tous ces commentaires. Je suis, croyez le, content que ce texte vous ait plus. Mille mercis à tous

Martine Allezy
Le 18/12/2016 à 19:09

c,est.tellemement.vraie.et.tres.bien.ecrit

les.enfants,.ne.se.souviennent.plus.de.leurs.

pemiers.pas.dans.la.vie.pourtant.c.etait.nous

martine

Martine Allezy
Le 18/12/2016 à 19:09

c,est.tellemement.vraie.et.tres.bien.ecrit

les.enfants,.ne.se.souviennent.plus.de.leurs.

pemiers.pas.dans.la.vie.pourtant.c.etait.nous

martine

Charlotte Senen
Le 15/12/2016 à 10:42

yeolina.superbe et   poignante  poësie.....bisous   a   son auteur....

Delpierre Madeleine
Le 11/12/2016 à 08:14

je ne  suit pas d accord pourquois   faire peur de devenir vieux  et halors ca fait partie  de la vie

MICHELINE 45
Le 19/11/2016 à 09:46

tellement vrai ! j'adore, merci pour ce texte

Jean-Pierre de Montrouge
Le 19/11/2016 à 09:26

Bonjour à tous les Ordissinauts, merci pour vos messages, j'ai écrit ce texte il y à plus d'un an, je suis heureux de constater qu'il suscite toujours autant d'émotion, merci à vous tous, bon W-E.

 

brig 87
Le 18/11/2016 à 22:08

je travaille dans une maison de retraite  et le jour ou je vais les quittées !!!!!!!!!!je prefere ne pas y penser

brig 87
Le 18/11/2016 à 21:58

quel beau texte  et tellement vrai  je le lirait a mes enfants le jour ou je rentrerai dans la vie d une retraitée  qui d ailleurs arrive a grand pas c est a dire dans 5 mois

merci jean-pierre

Anne Marie Lubrano
Le 31/10/2016 à 10:49

Bravo tres emouvant  Amities AM

Denise D
Le 30/10/2016 à 12:29
  1.  
Thérèse Locatellibleuette
Le 27/10/2016 à 11:26

c'ette letre est belle et vrai MERÇI d'avoir eu le courage de l'envoyer.

Danys
Le 24/10/2016 à 14:08

voila un texte qui m'etait passé sous le nez et que je n'avais point  vu ??

tres emouvant et  realiste ..

julienne
Le 15/09/2016 à 12:02

Comme tout cela est bien reel.comme cela est bien dit,et bien pensé bienque nostalgique:c'est aussi cela vieillir: regarder dans le rétroviseur dans cette vie ou tout s'accélère.

merci et bonne journée.

le raleur
Le 05/09/2016 à 12:49

Très beau, à faire lire aux enfants.....

lablagueuse
Le 10/08/2016 à 17:40

c'est une tres belle lettre.j'ai fait tout ma carriere avec des personnes agées que j'appreciais beaucoup.c'est pour cela que je n'admet pas de voir des jeunes qui se moque des personnes.leur tour viendra .

Roselyne Fargeot
Le 15/02/2016 à 15:06

tout cela est un peu triste mais tellement vrai. Merci.

 

Andrée
Le 15/02/2016 à 11:30

Bonjour Jean Pierre ,

Je viens de découvrir votre texte sublime et je ne comprends pas comment  j ' ai pu passer à côté .

Il  arrive , qu 'en remontant le fil du temps ,  je lise un texte poignant criant de vérité comme celui d 'aujourd 'hui .

Merci à vous pour cette émotion éprouvée

NIQUETTE
Le 11/04/2015 à 17:59

QUE CE MESSAGE EST TRISTE SURTOUT QUAND ON A PAS EU D ENFANT A QUI LE DIRE MAIS QUE CE MESSAGE EST BEAU ET TENDRE BRAVO CELA FAIT PLASIR DE LIRE CE GENRE DE TEXTE / BRAVO

lablagueuse
Le 04/04/2015 à 19:12

etre vieux c est aussi d avoir la joie de faire des choses avec ses petits enfants tant que l on peut,mais c est aussi de connaitre de nouveaux amis chez sois ou en maison de retraite,il n y a pas que des desagréments à veillir. mais c est cependant un tres beau poeme car il est vrai que certains enfants ont du mal à voir leurs parents veillir.

Goudour Maryse
Le 18/03/2015 à 15:52

bonjour et merci pour le commentaire je rajoute quelque chose de particulier peut etre voudrez vous le consulter

Josette FarrÃ
Le 02/03/2015 à 21:13

J'allais passer à côté de quelque chose, je ne lis pas souvent les poèmes, chacun sa tasse de thé, je ne sais pourquoi, ce soir j'ai fait marche arrière. Ça me rappelle combien je me sentait mal à l'aise devant les "manques" de maman, quand elle perdait le fil de ses pensées, je n'acceptais pas sa déchéance... Merci Jean-Pierre. Même si ça me fait mal, je vais l'imprimer pour le garder et le relire.

JB44
Le 27/02/2015 à 19:04

Très beau poème,J'ai le présentiment qu'un jour çà nous arrivera! le plus tard possible, j'espère.Bonne soirée Jean Pierre.

Huguette Rey Joly
Le 27/02/2015 à 13:09

cette lettre est tellement belle elle à fortememt secoueé mon coeur et voici que la pluie de mes yeux tombe sur mes lunettes jene voie plus rien j,aimerais tant sentire encore la main de ma mére

je souhaite quecette lettre si realistef face refléchir sur les personnes ageés

             huguette 83ans

chapol
Le 27/02/2015 à 11:01

et bien j'ai impression que c'est moi qui dit ce poème à mes enfants....BRAVO JEAN PIERRE...

Cricri 1004
Le 26/02/2015 à 22:46

                Qu'ajoutez à ce beau message d'AMOUR ?  

                             Un peu plus d'amour encore,  pour accepter que nos parents prenant de l'âge  aient besoin à leur tour  d'être chouchoutés,  pour que le poids des ans leur paraîssent moins pénibles et comme un juste retour des choses l'amour dont ils ont nourri nos jeunes années leur reviennent en cadeau !

Yvette Montero - 1
Le 26/02/2015 à 18:40

merçi pour cette belle letre a mon fils les larmes aux yeux que je n'ai pas pu contenir tres emouvant et oui c'est la roue qui tourne ainsi va la vie

Micheline Pagliari
Le 26/02/2015 à 18:20

merci a jean pierre pour ce joli poeme mais heureusement tous les enfants et petits enfants ne sont pas  comme ca  c est mon cas amitie a tous  les ordissinautes

Poupette
Le 26/02/2015 à 13:54

non ! Jean Pierre,je ne vous en veux pas du tout ! c est moi qui suis hypersensible et qui aie les nerfs à fleur de peau avec la santé de ma fille....et votre poème m a rappelé de douloureux souvenirs,mais c est la vie.....c est vrai que votre poème est criant de vèritè.

Michele Dabkowski
Le 26/02/2015 à 10:55

trés touchant , mais réel .Hélas voila ce qui nous attend

Jean-Pierre de Montrouge
Le 26/02/2015 à 10:45

Bonjour à tous, très sincèrement je vous remercie pour vos messages de sympathie, avec une pensée particulière pour Poupette, je suis désolé, Poupette, de vous avoir fait pleurer, j'espère que vous ne m'en tiendrez pas rigueur.

A vous tous amis (ies) Ordissinautes, je vous adresse mes plus amicales pensées.

Marieclaude delugas
Le 25/02/2015 à 20:33

j'ai adorée merci pour cet excellent poéme

 

Colette .....
Le 25/02/2015 à 19:36

trés joli poéme..tellement réaliste...nous avons été jeunes,et nous aussi avions du mal à accepter ,et comprendre que nos parents pouvaient vieillir ...la roue tourne à chacun sa vieillesse....mais chaque âge à ses plasirs..... merçi encore à l'auteur de ce poéme...

Paul Poncet
Le 25/02/2015 à 19:27

Très émouvant.Merci Jean pierre.

Andre Caraffa
Le 25/02/2015 à 18:02

ce poeme est tellement vrais  merci de le rappeler j,ais vraiment aimer cordialement andre et nicole

Josiane Ghelfi theze
Le 25/02/2015 à 17:43

JEAN-PIERRE je suis profondément ému de votre poème car c'est tellement réaliste et vrai sous toutes ses formes j'ai connus beaucoup de personnes âgées dans ma profession et ils me disaient tous la même chose vieillir n'est pas facile quand les gens ne comprennes pas la souffrance cachée .très très beau poème je vais l'enrégister pour ma famille. Merci JOSIANE.

Gerard du 24
Le 25/02/2015 à 17:25

Bonsoir Jean-Pierre.

C'est tellement vrai, devenir vieux est parfois une épreuve, nous perdons de nos capacités, soit intellectuelles, soit motrices..

Beau partage réaliste &bonne soirée.

Amicalement.

Gérard.

jeannette
Le 25/02/2015 à 17:13

C'est trés bien écrit,j'aime ,car la vieillesse nous surprend vite...et quand il y a en plus des problemes

de santé!

Poupette
Le 25/02/2015 à 16:38

j en aie pleuré car cela me rappel mes deux parents qui ont eu tous les deux ensemble la maladie d alzelmer...... c est très dur,ils sont partis tous les deux a 1 an d intervalle sans savoir qu ils étaient malades et ne se rappelait pas l un de l autre...et nous leurs enfants effacés de leur mémoire...c est terrible à vivre....mais le texte est très beau merci Jean Pierre

Mootie
Le 25/02/2015 à 15:10

Un "vieux" peut se souvenir, peut-être, de sa jeunesse, mais un jeune ne peut se mettre" à la place "d'un vieux, même un jeune , aussi affectueux soit-il ! et c'est sans doute tant mieux pour lui ?

Claude Florion - 1
Le 25/02/2015 à 11:15

Oui il y a un peu de ça dans la vieillesse mais je vous trouve très négatif . J'espère de tout coeur que ce n'est pas votre cas que vous décrivez . Avancer en age est également source de pleins de petits bonheurs

Nany
Le 25/02/2015 à 09:54

Très beau poème,tellement réaliste hélas.

escut
Le 25/02/2015 à 07:53

Bonjour Jean Pierre .

Je dis bravo ! pour ce message .

Ecrit par un ancien , mais sage .

Bonne journée .

Marie Jeanne
Le 25/02/2015 à 07:05

Merci pour ce beau poeme,plein d'émotion

Louisette
Le 25/02/2015 à 05:06

Vos propos justes et réels m'ont émue.

Je vous en remercie.

 

monique.H
Le 25/02/2015 à 00:52

comme cela est bien dit jean pierre et tristement réaliste aussi un jour l'age viendra pour eux aussi et,se r'appelerons ces propos car eux aussi la vie les auras usés merci pour ce beau poeme et franc parler.

Oderay
Le 25/02/2015 à 00:43

Bonjour Jean_Pierre,

Etre vieux, c'est avoir été jeunes;

mais des jeunes sont vieux,

hélas bien avant l'heure,

que tombe le crépuscule,;

notre sagesse, d'antan,

nous rend  un peu incrédules,

quant àu devenir des enfants.......

face à leur vieux parents......

Merci Jean_pierre, le sage.

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.