Découvrez ce poème écrit de la main de Josiane, entre souffrance et peine c'est le cœur chargé d'émotions qu'elle nous livre ses pensées...

Sur ton lit

Découvrez ce poème écrit de la main de Josiane, entre souffrance et peine c'est le cœur chargé d'émotions qu'elle nous livre ses pensées...

Ecrit par l'Ordissinaute Josiane ghelfi

Si je pouvais entrer dans ton cœur
Pour prendre ta souffrance et te soulager
Peut-être reverrais-je ton lumineux sourire
Tes grands yeux m'interrogent en silence
Ma gorge est nouée je ne sais que faire
Je te parle de tout et de rien
Tu sais si bien m'écouter
Avide de ce qui se passe au dehors
Toi qui est dans ce lit pour ne plus en sortir
Tes forces t'abandonnent un peu plus chaque jour
Malgré tout le soleil entrant dans cette chambre
Et tout le bel AMOUR que nous vivons ensemble
Devant tant de souffrances je ne sais plus que dire
Tu as tant de courage et moi j'ai tant de peine
DE TE LAISSER PARTIR AINSI DANS LES NUAGES..........

GHELFI JOSIANE...

Ecrit par l'Ordissinaute Josiane ghelfi
Josiane Ghelfi theze
Le 12/02/2015 à 19:03

merci ODHERAY pour vos poèmes a chaque publication c'est un régal amitiè josiane

Jean-Pierre de Montrouge
Le 11/02/2015 à 15:24

Bonjour Josiane, très joli poème, je rends hommage au personnelle médicale en général, plus particulièrement aux infirmières et aux aide-soignantes, toujours très près des malades.

jeanneton
Le 10/02/2015 à 18:32

Témoin de votrepeine, et courage;  

Josiane ,par la lecture de ce superbe poème;

 je ne peux que vous féliciter, pour votre dévouement;

Et cet amour partagè avec l'être aimé

et envers les malades!

               Dans la souffrance, de par votre texte;

qui exprime bien votre conscience ,votre sens moral!

                        à aider les autres,

                   de belles vertus'

"merci Josiane admirable!

                                  sincèrement à vous;

Josiane Ghelfi theze
Le 10/02/2015 à 13:06

A cette période j'étais de nuit et j'avais de grand malade .mais cette jeune fille de 19 ans m'a marquée a vie elle était en phase terminale il s'en ai suivi un drame famillial.son père a fait une attaque cardiaque pendant sa leucémie foudroyante il était au rez-chaussée et elle au premier ,la maman fesait la navette entre les deux et une nuit ma collègue m'appelle en me disant  que son père venait de mourrir on ne lui avait pas dit que son père était là pour la mènager ,mais le destin s'est acharné sur cette famille et le soir même la petite s'est éteinte .je ne vous dit pas l'ambiance  je n'arrivais pas a le croire .la pauvre maman je croyais quelle allait devenir folle.ce fùt un passage douloureux pour moi aussi.de voir cette souffrance autour de moi et de ne pouvoir la soulager.vous comprenez pourquoi ce poème ....

Josette FarrÃ
Le 10/02/2015 à 11:38

Qu'ajouter de plus, les amiessinautes ont tout dit... Amitiés

Cricri 1004
Le 10/02/2015 à 10:35

             de tout coeur avec vous JOSIANE !

Magnifique, quelquefois certains échanges paressent douloureux mais restent malgré tout bénéfiques !

monique.H
Le 10/02/2015 à 10:14

beau poeme reflettant  votre souffrance et portantcelle des autres .josiane vous etes si attachante et criante de verité.avec vous en pensée ,car seule c'est au quotidient que l'indifference qui me frappe, j'essaie d'assumer pas facile en union avec vous amie.

Poupette
Le 10/02/2015 à 09:41

comme c est beau...et remplie d amour et de tendresse...merci douce Josiane gros bisous.

Marie Jeanne
Le 10/02/2015 à 09:17

ce poême est beau,touchant,pleins d'émotions,je crois que vous étiez aide soignante,c'est un travail dur,de cotoyer tous les jours des malades,,que l'on voit souffrir,et être impuissants à leurs coté,c'est un travail remarquable,je dirais mieux une vocation.Ma fille est aide soignante et ma nièce infirmière,j'ai beaucoup d'admiration pour elles,et tous ceux qui travaille dans le milieu médical.

Encore merci pour ce beau poême et bonne journée

m Jeanne

 

beau poême

Doris
Le 10/02/2015 à 06:06

merveilleux...touchant d'amour et de tendresse..avec vous josianne la douceur ....toujours..je vous embrasse ..

oderay
Le 10/02/2015 à 01:08

Tu es Josiane,le soleil

Qui entre dans ma chambre,.

comme un rayon,qu'on éspére.

Ton amour m'émerveille,

et me rend  en partie,

ce que la vie m'enléve,

en me clouant au lit.

Tu es par  ta présence,

 sel qui redonne goût

à chacun de mes jours.

Et , dans chaque nuage,

j'aperçois  le visage,

de mon ange Josiane.

 

J'ai bien aimé votre poéme.Amitié;merci.

                                        Oderay

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.