Des rides sur le visage sont les témoins d'une vie, une vie bien remplie pleine d'émotions de bonheurs et petits malheurs. Ce poème de Doris évoque le temps qui passe.

Les sillons de la vie

Des rides sur le visage sont les témoins d'une vie, une vie bien remplie pleine d'émotions de bonheurs et petits malheurs. Ce poème de Doris évoque le temps qui passe.

Ecrit par l'Ordissinaute doris.

Des rides sur le visage.....
...................c'est le temps qui passe

Les rides sur un visage sont les témoins d'une vie
De sourires ,de larmes ,d'interrogations,d’inquiétudes.
Pourquoi vouloir effacer les traces d'un voyage,
Jonché de souffrances parfois mais aussi de plaisirs.
La maman qui souffre lorsqu'arrive son enfant
Celle qui pleure la perte d'un parent
L'effort dans le travail chaque jour accompli
Les sourires qui cachent la crainte du lendemain
Qui rassurent les petits encouragent les grands.
Le père soucieux de sa famille
Qui sourit pour faire bonne figure
Et cacher les douleurs qui fatiguent son corps
L'ardeur au travail sous le soleil brûlant
Le stress de la vie qui va,toujours plus vite,
Marquent les visages ,assombrissent le regard
Certes..et pourtant,ils sont vrais
Sans fards et sans retouches.
Lorsque vient le temps où les cheveux blanchissent
Nos mamys et papys sont encore plus beaux
Leur tendresse ,leur amour, leurs gages de jeunesse.
Regardez ces visages avec respect et affection
Ils gardent leur charme et leur douceur
Et reflètent leurs âmes
Riches de souvenirs et pleines d'amour.

D.H juillet 2014

Ecrit par l'Ordissinaute doris.
Le 07/02/2015 à 21:39

                               Avez vous remarqué DORIS ?

                              l'anagramme de RIDES = DIRES ( ou raconter , la vie )

                              ce que votre poème fait très bien ! MERCI !                         

Le 06/02/2015 à 22:43

  Bonsoir DORIS, beaucoup de sentiments,

                dans ce poème, si bien écrit'

Qui reflète des souvenirs,de belles leçons de vie';

               amour loyal,respect,

"leurs gages de jeunesse, qui Hélas' disparaissent'

                        Si bien soulignés par ODERAY;

                                      FÉLICITATIONS à toutes les deux;

Le 06/02/2015 à 12:45

Votre poème et l'image qui l'accompagne,DORIS,reflètent de la douceur,de la

sérénité,de la confiance en l'avenir et sont criants de vérité.

Ils devraient ouvrir les yeux à ceux  jeunes et moins jeunes,qui sont loins d'envisager la vie telle quelle se déroule  réellement.

Et,de plus,ils repoussent la téléréalité au delà de son degré"0".

                                                                                 bernard j.

Le 06/02/2015 à 12:17

BonjourDoris, oui tout est dit, en rajouter serait du superflu, merci pour ce beau poème Bonjour Oderay, à quand vos poèmes ? Je pense que je ne suis pas le seul à les attendres.

Le 06/02/2015 à 10:48

et dire que je pensais faire un poème sur le même thème!!!! mais la tout est dit !! super Doris! bisous

Le 06/02/2015 à 10:38

les rides révèlent nos bonheurs comme nos peines, merci Doris vous parlez d'or. bisous

Le 06/02/2015 à 09:03

ce poeme lui meme est tellement plein de bonte  merci une fois de plus

Le 06/02/2015 à 07:39

Oderay comme chaque fois exprime par son poème ma pensée.

En un mot:  c'est beau.

Le 06/02/2015 à 01:51

Bonjour, Doris,  

Les rides, du grand âge,

sont comme des chemins.

ravinés, par l'orage

du temps et des chagrins.;

la carte des chemins,

s'inscrit,dés aujourdh'ui,

et sculpte chaque, jour

nôtre visage de demain.

Bonjour,Doris,je crois que nos chemins,se sont rencontrés,;

ravie, de vous avoir croisée,dans votre beau poéme..........

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.