Le 11/04/2015 à 19:13

Magnifique, Gérard!

C'est joliment dit!

C'est vrail que l'absence d'un être cher vient nous torturer l'esprit

longtemps,

Ce sont les yeux souvent

qui viennent hanter nos nuits!

Et l'on espère qu'un jour ce soit fini..

Le 22/01/2015 à 20:55

géniale merci!

 

Le 21/01/2015 à 21:27

 Bonsoir   GÉRARD!"jolie complainte poètique'

                        Du "Fin" Délicat"

' Une leçon de conscience" tourmentée & "émotionnelle"

                            **** COMPLIMENTS****

Le 21/01/2015 à 19:57

très émouivant et en plus Oderay commente en poème!!!! super! bisous

Le 21/01/2015 à 18:14

emouvant poème de l'absence d'une présence perdue  très beau  .les pensées ne peuvent s'arrêter  elles tourbillonnent dans notre cerveau surtout la nuit   merci amitiè josiane.

Le 21/01/2015 à 17:24

joliment dit.

Le 21/01/2015 à 14:27

        SUBLIME ! BRAVO !

Le 21/01/2015 à 08:34

Comme la musique,d'un silence,

entre deux soupirs,

le temps, comme une pause,

adoucit, le souvenir?

A bientôt................

Le 21/01/2015 à 01:23

Un beau retour Gérard.

Bonne soirée.

Gérard 2. :)

Le 21/01/2015 à 01:00

on vous retrouve avec plaisir..

Publiez votre commentaire

Restricted HTML

  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.