Ce texte écrit de la main de Roland nous incite à ne pas oublier les naufragés de la vie.

Les naufragés de la vie

Ce texte écrit de la main de Roland nous incite à ne pas oublier les naufragés de la vie.

Ecrit par l'Ordissinaute ROLAND53

Avec tous ces épisodes cévenols et cette nature qui s’affole.
Ils ont perdu voiture, commerce, maison.
Parfois même la vie avec ces inondations.
Ou alors au détour d'un croisement
la route qu'il connaissait bien et pourtant, 
un enfant renversé par une voiture folle dont le chauffeur était l'alcool.
Ceux qui perdent un proche dans un attentat 
dont ont ne saura jamais a qui ont le doit.
A une religion, ses bourreaux, ses assassins.
Pour un monde meilleur, en fait pour rien. Tous ceux qui jeunes ou vieux, handicapés que la maladie n'a pas épargnés. 
Ces femmes battues par leurs conjoints.
Ces enfants maltraités qui meurent de faim.
Bref! Tous ceux en détresse en cette fin d'année.
Si comme moi, vous êtes en bonne santé
Essayons de ne pas les oublier.
Merci pour eux. 

La plomb 44 (Roland)

Le 18/01/2015 à 22:04

bonne année Roland ,au coeur sensible : (émouvant)

meilleurs voeux à tous aussi !

Le 05/01/2015 à 18:23

nous ne DEVONS PAS oublier ....

Le 03/01/2015 à 23:32

Très belle et bonne année à vous tous!!!

Le 03/01/2015 à 20:06

Une grande sensibilité émane de ce poème .Merci de nous l'offrir, Roland. On se sent démuni devant la souffrance qui touche nos proches ou nos moins-proches. Allez, courage; c'est une année nouvelle qui commence. Espérons-la plus douce et plus sereine pour tous. Tous mes vœux pour vous Roland.

Le 03/01/2015 à 17:45

je suis de votre avis c'est pourquoi j'ai écrit  (CAUCHEMARD DE GUERRE)  et (RIEN QU'UN INSTANT) je suis très sensible a la misère du monde aux abandons  de tout genre des êtres humains et toutes les catastrophes  la misère est très grande sur cette terre et on ne peut être indiffèrent merci de le souligner en ces temps difficiles bonne année a vous malgrès tout josiane.

Le 03/01/2015 à 17:22

Bonsoir Roland," bien retraçés ces épisodes de la vie,avec tant  de victimes,

       ET de misère,Douleur et Désespoir réunis ,essayons ensemble ,

 D'apporter du réconfort dans les Moments Difficiles de la vie;  

       EN trouvant le Remède qui les Apaisent, car ily en a toujours......;

merci , Roland, pour vos bons sentiments " bonne santè à tous& ttes,

         aussi à "BRICE" & son entourage ,. bonne soirée ,. Jeanneton...;

 

Le 03/01/2015 à 15:27

Belles pensées la plomb 44.

La nature, l'alcool, les hommes font des victimes.

Meilleurs voeux à vous pour cette nouvelle année.

Le 03/01/2015 à 14:03

MERCI A TOUS POUR VOS COMMENTAIRES AU SUJET DE MES ECRITS.J'espère  vous aider a passer cette année que je vous souhaite tres heureuse avec les souhaits que vous avez désirés.A bientot sur ce site.  Amicalement.Roland     dit la plomb44.       Et viva la viva quand meme!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Le 03/01/2015 à 13:05

merci,mr la Plomb...que je sens un coeur sensible à notre monde qui s effondre....votre poésie marque bien les douleurs de cette année passée....puisse la nouvelle etre plus douce,hélas probablement juste un voeux.....

Le 03/01/2015 à 12:54

Bonjour Roland, comment oublier tous ces malheureux, lorsque cette misère nous touche tous, mais malheureusement, que faire d'autre que subir ? Je ne voudrais pas, ici, polémiquer. Reste que votre poème est très bien écrit,et est réaliste, comme le dit Maryse Goudour. Je vous présente Roland ainsi qu'à tous les Ordissinautes, mes meilleurs vœux.

Le 03/01/2015 à 11:51

Bonjour et meilleurs voeux pour 2015 à toutes et tous, vous les précaires, maheureux, sans abris, seuls, malades, et tout à la fois souvent....c'est à vous que nous devons penser en priorité.  Faisons tout pour éradiquer la misère.

Merci à ORDISSIMO qui nous donne la possibilité de nous exprimer,

d'échanger en toute liberté, Merci Roland ça donne chaud au coeur....et à Brice notre lien.  BONNE ANNÉE

Le 03/01/2015 à 09:07

tres beau fin et realiste

Le 03/01/2015 à 07:48

hélas oui c'est le quotidien de beaucoup.oubliés? certes pas,aux fétes j'y ai penser et prier car pour euxrien de rien ,j'ai vécue des innondations ,qui a jamais m'ont marquées,et ces miseres a mon prochain me poursuivent.merci de ce beau poeme humain.

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.