Rien qu'un instant et la vie peut basculer... Découvrez ce poème émouvant et dramatique partagé par notre ordissinaute Josiane.

Rien qu'un instant

Rien qu'un instant et la vie peut basculer... Découvrez ce poème émouvant et dramatique partagé par notre ordissinaute Josiane.

Ecrit par l'Ordissinaute Josiane ghelfi

RIEN QU'UN INSTANT

Au revoir maman chérie a ce soir
L'enfant insouciant part en riant
Il gambade avec son sac sur le dos
L'école est a cent mètres de la maison
Tous les jours il empreinte ce chemin
Mais ce matin il est en retard
Son attention n'est pas concentré
Il court les feux sont au vert
Inconscient du danger qui le guette
Une voiture a passé a l'orange
Trop tard ! l'enfant saute en l'air
Et retombe grièvement blessé
Il décède rapidement avant les secours
Au revoir maman chérie a ce soir
Furent ces dernières paroles
Il n'avait que huit ans......

Le conducteur de la voiture avait 2gr80 d'alcool???

Josiane.

Ecrit par l'Ordissinaute Josiane ghelfi
Gerard du 24
Le 14/01/2015 à 15:31

Bonjour Josiane.

J'ai rater ce poème trés émouvant. Triste destin pour cet innocent. Combien sont-ils ces enfants happés par des inconscients.?

Amicalement.

Gérard.

escut
Le 16/12/2014 à 08:25

Bonjour Josiane .

Une de mes cousine a perdu sa fille agée de 14 ans dans des circonstences un peu

différentes . Sa maman , toute sa vie s'est sentie responsable de cette perte .

J'imagine le chagrin de cette famille .

Bonne journée à tous .

Moniq Hulo mimi
Le 16/12/2014 à 00:20

un ange de plus au ciel mais le vide pour les parents toute la vie .et le chauffard lui court .triste réalité hélas l'alcool tue chaque jour bien amicalement votre.

Josiane Ghelfi theze
Le 15/12/2014 à 17:49

non ce n'ai paschez moi mais près de chez moi  ils ont mis des panneaux a 30 a l'heure depuis avec des bornes de ralentissement mais quand les gens ont bue il ne se rendes pas compte de leur vitesse .c'est bien triste pour les parents.

 

Poupette
Le 15/12/2014 à 13:43

je ne sais si c est votre enfant parti si violemment fauché par cette voiture....mais cela me fait pleurer...pauvre maman...pauvre petit...très belle poeme,si triste je vous embrasse bien fort...

Doris.
Le 15/12/2014 à 08:43

on ne peut que lire avec  beaucoup d'emotion...

Josette FarrÃ
Le 15/12/2014 à 08:40

On ne peut qu'être émus de cet affreux destin. Il vous a fallu du courage pour en faire un poème. Amitiés

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.