Ce poème plutôt mystérieux nous est écrit par notre ami Gérard. Il s'intitule "Piège en forêt". Il parle d'une étrange expérience qu'il a vécu avec l'un de ses amis. Leur imaginaire ainsi que leur perception des choses s'étaient modifiés.

Piège en forêt

Ce poème plutôt mystérieux nous est écrit par notre ami Gérard. Il s'intitule "Piège en forêt". Il parle d'une étrange expérience qu'il a vécu avec l'un de ses amis. Leur imaginaire ainsi que leur perception des choses s'étaient modifiés.

Ecrit par l'Ordissinaute Ratiordissimus

Nous avons bu l'alcool de la forêt dans la coupe faite de l'alliage de nos mains étonnées. Fortes, elles l'étaient assurément, comme une matière sanctifiée par le temps. Et terrible fut le choc de l' instant qui nous attacha l' un à l' autre comme un couple de lianes, sous le chant suspendu des oiseaux stupéfaits, sous l' aventureuse pression des non-dits qui brisaient le parcours de nos deux voix étouffées de verdoyante ivresse.

Presque réduits à n'être plus ensemble qu'une seule lourde statue de silence, nous prîmes peur de nous être perdus l' un en l' autre. Nos âmes étaient dévêtues de leurs masques, de leurs songes et de leurs mensonges. Nous sentions que nos corps risquaient de se confondre en sacrifice à la forêt. Et la menace d' un dépassement de ce qui n' avait été jusque-là que très ordinaire amitié et fuite dans un au-delà poétique de pure convention nous accablait
comme un fardeau trop pénible à porter, surtout à deux.

Mais telle la merveille d'une foudre inespérée, le retour des mots (ô verbe humain dont l' indigence même parfois nous sauve!) fendit les portes de notre inapparente captivité. La forêt se désenchanta soudainement, et les oiseaux reprirent leur chant là où ils l' avaient laissé. Nous étions redevenus deux hommes libres, marchant de conserve, chacun vers son propre destin façonné par la rencontre du marcheur avec le mystère de son cheminement intérieur.

Gérard

Le 20/11/2014 à 21:08

Bonsoir à tous !

    Cher  Ordissinaute MARCO,  à quel commérage faites vous allusion ? ....j'ai dû manquer 1 chapitre ! MERCI

Le 20/11/2014 à 11:21

Chèr(e)s Ordissinautes, please des "commentaires" (explication,

interprétation, critique d'un texte..), pas de commérage sur des

panels de jeux (il existe pour cà une autre rubrique) ni  trop d'usage

"des brosses à reluire" (il y a des experts), un commentaire enrichit

le lecteur, nourrit une reflesion, compare  etc. on ne s'interèsse pas au papotage  CODÉ, il y a des sites pour cà.

Le texte de Gérard mérite vraiment la réflexion, il appelle vos commantaires . A  Gérard ,  mon estime .

Je suis tout à fait d''accord (et plus) avec  les remarqes (alarmantes)

faites ici par Oderay (bravo) et par  Fairane.

Please, gardons à notre site sa qualité, c'est aussi l'objectif de la

Direction, me semble - t il .    Et à tous. CORDIALEMENT ,  Marco

Le 20/11/2014 à 07:59

Bonjour Cricri

Comme on peut compter, sur une novice inexpérimentée.............

Je n'ai pas votre vivacité d'esprit, aux inénarrables réparties: un vrai régal , vos commentaires...............

Je suis d'accord.....à vos risques et périls.......(du moment, qu'il n'y a pas de gymnastique, à faire, sur l'ordinateur......)je m'étais  retrouvée,  par hasard sur le forum, .....)vous dire........

A plus....

Le 19/11/2014 à 22:34

Bonsoir ODERAY !

          La phrase en texto via le forum espère avoir le début de l'histoire ( thème NOËL) grâce à vous !

         J'ai vu que votre dernier message  concernant ce jeu, daté du 18/10 .....et je vous ai répondu il est vrai 1 mois après !

        DYANE est bien d' accord pour poursuivre le jeu à plusieurs ! alors ODERAY peut-on compter sur vous ?.... merci !

Le 19/11/2014 à 19:03

Chers ordissinautes avez vous remarqué,

             l'homme se tortille souvent  l'esprit à vouloir tout comprendre qu'à la fin  son âme  au travers de ces mots (maux ) vogue dans 1  brume comme 1 silouhette indéfinissable  digne de la forêt de BROCÉLIANDE  ou celle de ses  doutes et incompréhensions  existentiels  qu'il parcours peu ou prou tout au long de sa vie !  

Le 19/11/2014 à 16:58

Le comité de lecteurs, remercie Marco, d'être  venu au secours ,avec son dico .

Le 19/11/2014 à 14:09

Très beau texte (avec  ou sans la moquète de Josette),  qu'il faudrait

décrypter et qui ne peut l'être étant au-delà des mots !

Pour un essai risqué ?

Evidemment, c'est un "voyage", style forêt de Brocéliande (cf Josette)

.pas de mot mais une "verdoyante ivresse", le passage du" miroir" (masques), le dépassement / l'angoisse d'un sacrifice (perdre son

individualié,la fusion platonicienne), ,ouf! le desenchantement

salvateur du retour des mots, mêmes indigeants, plus de forêt,

libre, double (échapper à Platon), un destin,retour à son chemin

"intérieur".   Pourrait-on voir, en Zarathoustra un cousin lointain

pas plus...chanceux ?

Gérard, mille excuses pour tant de parenthèses (il en faudrait plus)

la richesse métaphorique s'habille difficilement en mots, notre

Comité  de lecteurs   doit être conscient de l'inexistence d'un Dico

Le 19/11/2014 à 13:30

Toujours aussi, poétiquement, énigmatique, pour le bonheur, de nos neurones, en mal d'exercise...Moi aussi, je me suis promenée, et repromenée, dans la forêt des mots, et  au risque,d'en être passée , à côté de la substantielle möelle, j'ai assisté, à un double COUP DE FOUDRE....Peut-être me suis-je égarée, dans les taillis?....

'

Le 19/11/2014 à 11:33

Holà! vous aviez fumé la moquette ou pris des substances" illicites" ou bien les fées de brocéliande étaient au rendez-vous? quoi qu'il en soit, c'est joliment écrit.

Le 19/11/2014 à 09:29

Gerard!!  merci de reapparaitre avec ce style si particulier qui est le votre...j'ai quand meme relu  2 fois  (...j'avoue )pour bien saisir votre pensée...la cafeine aidant, ...tout s'eclaire!!!!eh eh.. bonne journée..merci ,merci..au plaisir de vous lire encore..  

Le 19/11/2014 à 08:19

C'est simplement magnifique Comme c'est bien exprimé dans tous les petits détalls ; je me croyais encore en Bretagne,quand j'étais jeune,en balade avec mon père...Merci. Zbis

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.