Chacun pense à toi

Chacun pense à toi

Découvrez le poème écrit de la main de Monique, un poème très personnel et très poignant qui ne peut nous laisser insensible...

Ecrit par l'Ordissinaute Minou

.............que chacun pense a toi avec allégresse.
l'oiseau qui s'envola, laissa tomber sa plume,
qui descendit lentement, tout en tourbillonnant,
et vint se planter net comme l'épine de la rose
....au cœur de ton destin.
le ciel s'en assombrit, en cette triste journée
et pris le gris des mauvais jours,
ce ciel si rieur, se fit le justicier malin,
de tout notre lourd, lourd chagrin.
partie, mon aimée, sans lendemain,
mais sure de trouver le vrai chemin,
....de l’éternel bonheur
....auprès du dieu créateur, ton père
....ton souvenir reste et restera,
jusqu’à nos ultimes retrouvailles.
petite marie chantal, entends notre prière;
prends ton envol, très haut, dans cette immensité,
.....veille sur nous tous
...ici bas, surtout cacher vos pleurs
......elle vit...
..dans le paradis blanc
désormais, elle chante elle danse avec les anges
.....notre immortelle marie chantal
......maman.

Ecrit par l'Ordissinaute Minou
Cricri 1004
Le 20/12/2014 à 22:21

    En évoquant  votre petite ange  elle est éternelle !

   J'espère que vos  mots partagés sur ordissimo vous aideront  un peu à  amoindrir votre peine !

   Je vous souhaite MONIQ de trouver le chemin de l'apaisement et me permet de vous adresser mes pensées émues, les meilleures !

Jean-Pierre de Montrouge
Le 18/11/2014 à 18:42

Bonjour Monique, encore un beau poème. J'en partage toute la tendresse envers votre maman , car pour moi aussi, un jour, le ciel s'est assombrit.

Continuez de nous écrire des poèmes comme celui-ci, merci Monique.

Moniq Hulo mimi
Le 17/11/2014 à 23:28

merci poupette,vous etes une ame sensible je vous remercie et vous embrasse

Doris
Le 17/11/2014 à 17:57

Bonsoir Monique,je lis ce doux poeme et je vous embrasse affectuesement...bien à vous....

oderay
Le 17/11/2014 à 11:30

"Ce qui est particulier, rejoint l'universel..".....

Toute ma sympathie.

Oderay

Poupette
Le 17/11/2014 à 11:18

chère Monique,je sens votre chagrin...et je voudrais pouvoir vous consoler mais hèlas quelques mots ne peuvent pas vous apaiser,mais votre ange veuille sur vous et ne voudrais pas vous savoir si triste...je vous serre virtuellement sur mon coeur et vous embrasse avec affection,courage....

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.