Le 10/09/2016 à 22:20

Chère  Oderay!

" une ovation"!   un bon potentiel en poèsie' en humour!

 bien distraite, le fou-rire' en imaginant l'ovation ' l'émotion '

    que ressentent tous les Ordissinautes"!

      -  à la dernière phrase  de ce spctacle!!!! Happy''''''''' !                    

                        Bon dimanche à tous, à toutes.........           J

Le 10/09/2016 à 21:19

Bonsoir Oderay.

Belle chute en douceur.

Bonne soirée à vous.

Gérard.

Le 10/09/2016 à 21:02

- Oui  Bouana......moi avoir bien compris Bouana ! Moi pas déçu !

       Bonne soirée à vous aussi Bouana  Oderay !

Moi à partir du moment ou on me passe pas les fers, si on me méprise un peu dans des histoires de blancs, j'arrive à encaisser.....(Les belges y arrivent bien)  Et oui... je suis peut-être africain Oderay, y avez-vous songé ?

A propos,  ma blague était dans mon commentaire d'origine.

Ça change de : Très bien, Bravo Oderay, amusant... C'est ça un commentaire!  Le tout est de rester courtois, poli...Je m'y efforce. 

Vous me souhaitez une bonne soirée Oderay, je ne doute pas un seul instant de votre sincérité.  Je fais de même , Bonne soirée à vous et à ttes et tous.

Un jour il faudra que je vous parle plus longuement de mon pays de naissance !

 

Le 10/09/2016 à 19:56

bonsoir ..j'ai trouvé   que "Hassan etait tres logique ...et plein de candeur ,,merci pour ce sourire  du soir ....à demain ,,bonne nuit  tout le monde ..

Le 10/09/2016 à 19:30

Bonsoir,J-LOUIS,

j'espère que vous êtes remis de votre déception;

Ne restez pas trop longtemps à la "fenêtre",aucune chance de voir "passer soeur Anne "pour changer la fin de l'histoire!

Bonne soirée quand même,  et pourquoi ne pas nous écrire une bonne histoire humouristique? vous semblez aimer l'écriture(et la critique de l'écriture,surtout)

Oderay

Le 10/09/2016 à 19:18

Super la chute !   ...erreur de diagnostic ...heureusement !

Bonsoir Oderay , passez une bonne soirée .

 

Le 10/09/2016 à 18:24

     - Un médecin africain, son collaborateur un rien immature, Hassan, une clinique située je ne sais où,  Babazoune city, peut-être...                                                               Le décors est planté.                                                                                                           La blague suit......d'une autre époque  peut-être !

      - Et avec çà ?                                                                                                                        - Rien.....Ou alors, ouvrez un peu la fenêtre !                                                            Quand l'histoire est aussi drôle, il faut le temps de se remettre !                        Voilà, merci!.....Un peu d'air fera du bien !!!

       - Une petite pensée amicale au passage pour ce grand professeur de médecine africain que j'ai eu l'honneur de connaître sous d'autres cieux.               Bonne soirée à vous, je sais que la sienne sera studieuse, toute entière consacrée  à sa mission : Soulager  et tenter de guérir les  hommes !

        - Il laisse les blancs chasser !...Et rire !

 

                                                    

Le 10/09/2016 à 17:47

Bien.

Le 10/09/2016 à 17:23

Bonjour un seul mot"bravo"Miss. Oderay,bon week.

Le 10/09/2016 à 16:15

BONJOUR ODERAY,

POUR MOI CETTE HISTORIETTE A UNE MORALE; NE VOUS EN DÉPLAISE MESDAMES,LA NAÏVETÉ ATTENDRISSANTE N'EST PAS L'APANAGE DES FEMMES.

MES MEILLEURS SENTIMENTS ODERAY

Le 10/09/2016 à 13:53

Très stoïque Assoun, devant une telle  tentation !

Le 10/09/2016 à 13:31

Bonjour Oderay . Hassoum a pu se rincer les yeux !...

Bonne soirée .

Le 10/09/2016 à 13:17

amusant !!! merci Oderay!!!

Le 10/09/2016 à 13:08

Mais ou pensiez vous qu'il allait mettre les gouttes ce dévoué Hassoum.

Oderay, la blagounette toute en finesse, j'aime

Le 10/09/2016 à 12:32

bravo Oderay!!

Le 10/09/2016 à 12:28

tres bien cette histoire

Publiez votre commentaire

Restricted HTML

  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.