Le 09/09/2015 à 17:49

Bonjour Marco,merci pour cette douce et tendre poésie,comme le sont les ânes et ils iront tous au Paradis,car c'est sur un âne que Jésus fit son entrée à Jèrusalem.Je vous souhaite une bonne fin d'après-midi.

Le 09/09/2015 à 12:42

  Merci  ,  chères  Amies . qui  avez  una  äme   aimante     pour  ces

univers   proches  et  parfois  , à  leur  façon ,  aussi  lucides  que  nous  !

Le 09/09/2015 à 11:25

qui a dit que les ânes s'éduquent alors que les chevaux se dressent?

Le 09/09/2015 à 10:20

Un touriste vint un jour à Triaize (une petite commune de chez nous) connue pour ses ânes. Ne voyant ce jour-là aucun de ces animaux, le touriste demande à une habitante du cru -"dites, moi, Madame, où sont donc passés les ânes?" réponse de la dame:"-Ah, Môsieur, daus ânes,icit, o l'en passe bé pu qu'o n'en reschte!". pour ceux qui ne coomprendraient pas le parlanghe (langue de chez nous les Vendéens : Monsieur, des ânes, ici, il en passe bien plus qu'il n'en reste!...

Le 09/09/2015 à 10:14

........Hi! Han!

Merci Marco, merci Francis, merci Oderay. Partageons ce foin si doux !

Belle journée à tous.(belle journée au paradis pour Francis ...)

Le 09/09/2015 à 09:09

bonjour Marco,

et bien de toutes façons quelque soit la couleur  ST Pierre aura du boulot , car les ânes ne manquent pas ....il changent de robe   ou retournent leurs vestes ,,c'est selon ...

je prefere les Baudets du Poitou ou nimporte quel Ane à 4 pattes bien sur .ceux là meritent le paradis   et nous   avec ....

les autres ont de grandes oreilles juste pour faire du vent ....

mais cher Marco votre texte m'a fait sourire ....bonne journée ..et bonjour aux petites filles 

Le 09/09/2015 à 07:17

Bonjour Marco et Oderay . Si j'etais choisi par St Pierre pour entrer

au paradis j'aimerai , plutôt , entendre chanter Vanessa Paradis .

Bonne journée à vous deux .

Le 09/09/2015 à 03:57

Oh! Marco:

Qu'avez_vous fait de mon histoire,

où il était seulement question de partage équitable.

Qu'importe,j'adore les ânes!

Et merci au paysan de la fable,

qui nous vaut ce jour si douce poésie,

Bien sûr ils nous précederont  .en paradis

(les ânes , pas ceux du parti)!.

Et foin des histoires d'Oderay

qu'indulgents vous partagez.

Oderay

Publiez votre commentaire

Restricted HTML

  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.