Le 30/07/2015 à 22:17

Dialogue   entre  ESCUT    et    ODERAY   , pour  complicité ,  ....et

chance  ce  jour    où  le  tohu-bohu  des  fanfares   fit  sécrouler

les  remparts  de  JÉRICO ,    il  fallait  alors  protéger  le  "pavillon" !

Hypothèse  d'  exception  , bien  sûr  , la  chatte   ,  Dyane  le devine,

vous  " le "  rendra  !

Humour  inclus ,  ODERAY ,  le poème est   construit  avec l'habileté

d ' un  roman  policier ( bien des lecteurs se sont laissée prendre,

moi  compris ) la chute comme un  couperet   nous  ébahit !

Bravo ,  la  technique  s '  affine...et se paye  déjà  le  lecteur  !!!

MARCO,

 

 

Le 30/07/2015 à 22:08

       Heureusement qu'il ne s'agit que de votre prothèse auditive ! et non pas de votre humour !;.... et pour ceux qui craignent de perdre leur prothèse dentaire en riant de votre talent  préconisez- leur " fixodent " pour rire encore longtemps !

Le 30/07/2015 à 14:19

original  avec un humour tres fin ..surprise mais pas etonnée ...

Le 30/07/2015 à 01:09

tres surprise par la fin ,je croyais a la perte d'une amie,mais finalement cela en était une ,merci de votre humour taquin!!!.

Le 29/07/2015 à 19:28

A bon entendeur, salut!........merci;à la prochaine!

Oderay

Le 29/07/2015 à 15:19

Bravo Oderay, belle inspiration!

Bien à vous.

Gérard.

Le 29/07/2015 à 13:27

j 'ai été surprise par la chute!!!! quel talent!!!! bravo et merci de votre poème !!!! j 'éspère que vous retrouverez votre prothèse....je commence a en avoir besoin !!!!!

Le 29/07/2015 à 11:15

Comme c'est bien trouvé! Mais à ne pas perdre.Bravo Oderay et bonne journée.

Le 29/07/2015 à 09:34

Lily, d'un coup de patte, longtemps prémédité,

l'a peut-être cachée, votre prothèse:

Pouvant, enfin ainsi, l'examiner à l'aise!

....Chère Oderay y avez-vous pensé?

Le 29/07/2015 à 07:46

bonjour Oderay , un instant j'ai eu pitié , mais j'ai été vite rattrapée par votre humour

merci oderay de nous faire rêver .

Le 29/07/2015 à 07:25

Bonjour, Escut,

Quand,dans le pavillon,

de votre oreille,

les bruits de la campagne,

s'assourdiront,

filez, chez Amplifon

Mais prenez, une assurance........!

Merci poète...........du commentaire.

 

Le 29/07/2015 à 06:57

Bonjour Oderay .

Dans mon pavillon secret ,

Je ne cache pas compagne .

J'entends les sons discrets

Comme le murmure d'une campagne .

Bonne journée .

Le 29/07/2015 à 00:58

Bravo Oderay,quel beau texte et bien écrit comme à votre habitude.J'ai été bien surpris par la chute,inattendue et très amusante.Encore bravo et bonne nuit.

Publiez votre commentaire

Restricted HTML

  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.