Belle histoire !

Un sketch de Raymond Devos : Le lever du Roy

Belle histoire !

Ecrit par l'Ordissinaute Laurent Lacaille

Il n'y a que Louis XIV qui pouvait se permettre de
s'habiller en public !
Vous savez qu'au XVII siècle, le public était admis au
petit lever du Roy ...
J'ai lu ça dans les Mémoires de Saint-Simon .
Saint-Simon avait une mémoire prodigieuse ! Que dis-je ,
une mémoire ! Il en avait plusieurs ! Il avait des Mémoires
d'un volume ! Que dis-je, un volume ! Il en a écrit plusieurs !
Et il dit que c'est parce que les finances du Royaume étaient
mauvaises que Louis XIV eut l'idée , pour se faire un peu d'argent
de poche , de donner en public ce qu'on a appelé : « Le lever du Roy » .
Ce n'était pas cher l'entrée .
Il fallait payer un Louis d'or !
Un Louis d'avant la guerre quatorze ( rectifiant ) ... la guerre de Louis XIV .
On entrait dans la chambre du Roy ... le Roy dormait ...
Alors il y avait Monsieur !... Monsieur , qui était le frère du Roy ,
et aussi son imprésario ... Il arrivait : Bonjour ! Bonjour !...
Il était un peu comme ça ! N'est-ce pas !... comme dit Saint-Simon
qui avait la mémoire des gestes ! Il tapait dans ses mains ! Il disait :
Louis ! c'est l'heure ! Louis !
Mais le Roy , lui , il dormait comme une petite Reine !...
Alors , le public s'impatientait ! Commencez ! Commencez !
Monsieur s'avançait ... Il disait :
Nobles Seigneurs et tas de paysans ... commencez par vous taire !
On n'est pas au Palais-Royal ici !
Il frappait les trois coups , sur la tête du Roy ... et au troisième coup le Roy ,
qui avait un sens prodigieux du théâtre , s'éveillait ... Il ouvrait un œil ...
il disait : Il y a du monde ?
Et Monsieur répondait :
Sire , c'est bourré ! alors le Roy criait : Habilleuse !
Et Mosieur répondait : Sire ,je suis là !
Le roy s'habillait en cadence ... ( Musique de Lulli ; Habilage du Roy ;
première partie mimée sur un pas de deux ; deuxième partie chantée . )
Jabot bouffant .
Manche de dentelle .
Ruban par-ci .
Par-là quelque plumes .
Une perruque ... de la poudre .
Et quand le Roy était habillé , il se retirait « dans son petit cabinet » ,
comme dit Sain-Simon qui avait la mémoire des lieux .
Le Roy qui avait plusieurs maîtresses sur les bras ... c'est à-dire qu'il
avait besoin d'écus ... On appelait ça comme ça à l'époque !...
Enfin ! bref ! le Roy a dit :
Je vais donnait deux représentations par jour .
Alor , lorsque Saint-Simon est arrivé à Versailles , par la poste ,
la première levée était faite !... Il a glissé un mot dans la boîte pour dire
qu'il assisterait à la deuxième levée .
Et , ce jour-là , il n'y avait pas beaucoup de monde .
Monsieur est arrivé... « Bonjour ! Bonjour ! ... » de plus en plus « comme ça !
comme di Saint-Simon qui avait la mémoire radoteuse ! Il a frappé dans
ses mains : Louis ... c'est l'heure ! Louis ! ... grand paresseux !
Le Roy a ouvert un œil ... il a dit :
Il y a du monde ?...
Et Monsieur a répondu :
Sire , ce n'est pas bourré ! ...
Alors le Roy a dit :
Je ne me lève pas ! Je fais la grasse matinée ...
Monsieur a dit :
Bon ! je vais faire une annonce !  Il s'est avancé ... il a dit :
Nobles pelés et tas de tondus ... ( il était fort troublé ...)
Le Roy ne peut pas se lever ... il a la goutte !
Alors les gens :
Remboursez ! Remboursez !
Monsieur a dit :
Ça , jamais ! puisque le Roy est malade... faites-vous rembouser
par les assurances sociales !
Alors les gens ont commencé à casser les fauteuils !...
Quand Louis XIV a pris un fauteuil Louis XIII sur les reins ... il s'est habillé
en moins de deux ... et il est sorti par la petite porte .
Et puis un jour , il est arrivé ce qui devait arriver , le Roy qui avait passé
la nuit dehors ... « Il avait fait la tounée des  grands-ducs avec
la Montespan »... comme dit Saint-Simon qui avait la mémoire en trou
de serrure ... Louis VIV est entré dans sa chanbre complètement
beurré...( mimé )... Il marchait à la Louis XV ... ce qui était très audacieux
pour l'époque !... la perruque à la Beatles ! « Salut les copains ! » ...
Stupeur !... Le Roy a ouvert un œil... c'est-à-dire qu'il a fermé l'autre...il a dit :
Il y a du monde ?
Et Monsieur a répondu :
Ça y est , il est bourré
Que faire ?... impossible de faire lever le Roy puisqu'il ne s'était pas couché ! ..
C'est là que Monsieur a montré qu'il était un homme . si j'ose m'exprimer
ainsi . Il a crié :
Strip-tease !  ( Musique de Lulli ) .
Et le Roy s'est déshabillé ... avec une volupté ... dévoilant les dessous de sa
politique... avec une franchise ... et après avoir montré... qu'il n'avait
aucun préjugé ridicule , il est tombé dans les bras de Morphée !...
A partir de ce jour ,le Roy , supprimant les matinées , ne se montra plus
qu'au coucher du soleil... dans un déshabillé somptueux ! frivole ! ...
et fort coûteux ... comme dit Saint-Simon , qui avait lu les Mémoires
du ministre des Finances !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ecrit par l'Ordissinaute Laurent Lacaille
Le 30/05/2015 à 19:27

C'était un bon ce Raymond Devos,merçi de nous le rappeler Laurent.

Le 30/05/2015 à 18:34

Raymond Devos!vraiment un bon moment ,et le plaisir de se souvenir de se monsieur.

Le 30/05/2015 à 14:48

Bel hommage rendu à Devos Laurent.

Le 30/05/2015 à 13:43

Devos avait plusieurs casquettes,

toujours trop petites,pour sa tête........

Le 30/05/2015 à 10:42

Il manque ce Monsieur R.Devos.....

C'est vrai, Mootie : on s'y croirait.....

Le 30/05/2015 à 08:49

...On s'y croirait !  

D.
Le 30/05/2015 à 07:59

Merci pour ce coucou à R  devos !bon w.e

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.