Voici un échange entre Colbert et Mazarin que Doris nous partage et qui est fort intéressant...

Colbert et Mazarin (citation)

Voici un échange entre Colbert et Mazarin que Doris nous partage et qui est fort intéressant...

Ecrit par l'Ordissinaute doris.

Une leçon d’administration publique qui date de 400 ans !
Toujours d’actualité…

Voici une citation de Colbert et Mazarin qui n'a pas pris une seule ride !

Colbert :
« Pour trouver de l'argent, il arrive un moment ou tripoter ne suffit plus. J'aimerais que Monsieur le Surintendant m'explique comment on s'y prend pour dépenser encore quand on est déjà endetté jusqu'au cou…»

Mazarin :
« Quand on est un simple mortel, bien sûr, et qu'on est couvert de dettes, on va en prison. Mais l'État, lui, c'est différent. On ne peut pas jeter l'État en prison. Alors, il continue, il creuse la dette ! Tous les États font ça. »

Colbert :
« Ah oui ? Vous croyez ? Cependant, il nous faut de l'argent. Et comment en trouver quand on a déjà créé tous les impôts imaginables ? »

Mazarin :
« On en crée d'autres. »

Colbert :
« Nous ne pouvons pas taxer les pauvres plus qu'ils ne le sont déjà!!!

Mazarin :
« Oui, c’est vrai, c'est impossible !

Colbert :
« Alors, les riches ? »

Mazarin :
« Les riches, non plus. Ils ne dépenseraient plus. Un riche qui dépense fait vivre des centaines de pauvres ! »

Colbert :
« Mais alors, comment fait-on ? »

Mazarin :
« Colbert, tu raisonnes comme un fromage (ou comme un pot de chambre sous le derrière d'un malade) !
Il y a quantité de gens qui sont entre les deux, ni pauvres, ni riches… Des Français qui travaillent, rêvant d'être riches et redoutant d'être pauvres !
C'est ceux-là que nous devons taxer, encore plus, toujours plus ! Ceux-là… plus tu leur prends, plus ils travaillent pour compenser; c'est un réservoir inépuisable. »

Extrait du "Diable Rouge"(COMEDIE DRAMATIQUE, répertoire classique de Antoine RAULT.avec C.RICH et B.AGENIN

Vous pouvez relire et vérifier…tout est exact au mot près !

Ecrit par l'Ordissinaute doris.
Le 27/11/2014 à 18:32

malheureusement c'est la vérité.

merci  Doris  de nous le rappeler !

bonne soirée

Le 05/11/2014 à 19:34

 Ne pleurer pas, mes pigeonnettes,  la Banque Centrale européenne

vient d' ouvrir les vannes !

Alors ? eh!bien  s'il pleut de la confiture ,courez vite chercher vos

louches  !!!!

Le 04/11/2014 à 18:20

Autre temps, autre argent, autres gens   ..MÊME PROBLÊME !    toujours plus pour qui ?  ....

Le 04/11/2014 à 11:35

Eh, oui, maleureusement, l'histoire se répête de siècle en siècle...Merci Doris de nous faire partager ce petit morceau de langue de bois qui montre bien qu'en politique rien ne change. Bonne journée

Le 04/11/2014 à 09:43

et toujours d actualité!!!! bravo Doris!!!

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.