Une bonne humeur équivaut à une bonne journée... Retrouvez un peu d'Humour pour un peu de Bonne Humeur avec notre amie Doris.

BONNE HUMEUR!! = BONNE JOURNÉE!!

Une bonne humeur équivaut à une bonne journée... Retrouvez un peu d'Humour pour un peu de Bonne Humeur avec notre amie Doris.

Ecrit par l'Ordissinaute doris.

Nouvelle recrue à la gendarmerie +

Dans une caserne de Gendarmerie, le Capitaine croise un jeune élève-gendarme fraichement débarqué de l'école de gendarmerie.

- Comment vous appelez-vous, mon garçon ?

- Yves, et vous ?
Le capitaine, furieux, s'écrie :

- Mon petit bonhomme, je ne sais pas d'où vous arrivez, mais sachez que je suis le Capitaine et que je m'appelle Mon CAPITAINE. De même, dans ma compagnie, j'appelle les gens par leur nom de famille. Si vous vous appelez Yves Tartempion, je vous appellerai Tartempion, mais pas Yves. Me suis-je bien fait comprendre ?

- Oui, mon capitaine.»
- Alors, c'est quoi votre nom de famille ?
- Montcherry.
Très bien, Yves, au travail.

++++++++++++

+ Au fond de la classe+

L'instituteur : - Thomas, dis-moi un peu qui d'entre vous est venu hier voler des pommes dans mon pommier ?

Thomas : - Je ne vous entends pas bien monsieur, vu que je suis sur le dernier banc de la rangée.

L'instituteur : - C'est ce qu'on va voir ! Viens ici t’asseoir à ma place J'irai m’asseoir à la tienne et à ton tour, tu me poseras une question.

Ils échangent leur place et Thomas fait ce que l'instituteur lui a demandé.

- Maître, qui est venu dormir avec maman alors que papa était de service de nuit ?

L'instituteur :- Tu as raison Thomas, on ne comprend rien ici dans le fond
++++++++++++++++++

+ Encore une histoire de belle-mère.+..

Un prisonnier d'un pénitencier très dur discute avec un nouveau :
Moi, j'ai pris 10 ans pour escroquerie, et toi ?

- 20 ans pour secourisme.

- Arrête, tu déconnes, personne n'a jamais pris 20 ans pour secourisme, même pas un an !

- Si, si : ma belle-mère saignait du nez, alors je lui ai fait un garrot autour du cou pour arrêter l'hémorragie.

++++++++++++++++++++

+ Où est le bébé ?+

Marie-Berthe, grâce aux progrès de la science, vient d'avoir un enfant à l'âge de 75 ans.

Ses voisines, Odette et Huguette, viennent lui rendre visite et voir le gamin. Vous le verrez plus tard !... pour le moment ce n'est pas possible. Je vais vous faire du café en attendant.

L'après-midi avance et les voisines lui redemandent de voir le bébé
Non, non, c'est toujours pas possible.

Alors Odette demande : - Mais... pourquoi ce n'est pas possible ?
- J'attends qu'il pleure, j'me rappelle plus où je l'ai mis.
++++++++++++++++++++

+ Rien de nouveau...?+

Deux hommes sont dans un bar et discutent :

- Où est-ce que tu es né ?
- A Tours...
- Ah bon ! Moi aussi !! Et dans quelle maternité
Celle du Beffroi...
- Moi aussi ! Et quel jour ?
- Le 5 octobre 1975...
Oh ! Moi aussi ! On est pareil ! C'est dingue !
Un troisième homme entre dans le bar et demande au barman
- Alors Jimmy, quoi de neuf ?
Bof, rien de nouveau. Les jumeaux sont encore bourrés !
+++++++++++++++++++++

Un touriste breton, dont la voiture est immatriculée dans les Côtes d’Armor, est en vacances à Marseille. Il descend le boulevard d’Athènes pour se rendre sur le vieux port. Il est
> 14 heures et comme d’habitude, c’est le grand embouteillage. Devant la voiture du Breton se trouve celle d’un papy marseillais. Ledit papy change de file en permanence, un coup à droite, puis à gauche, puis il revient à droite et ainsi de suite. Ulcéré, le Breton s’énerve et parvient enfin à le dépasser. Arrivé à la hauteur du papy, il se penche vers sa fenêtre de droite et hurle :
- Alors le vieux, vous arrêtez de changer de file sans arrêt ! On roule à droite, un point c’est tout !
Le brave papy, qui a sa fenêtre ouverte, regarde le Breton d’un air complètement étonné et lui répond :
> - Oh fada ! Ici on est à Marseille ! On roule ni à droite ni à gauche !
Le conducteur breton n’en croit pas ses oreilles et enchaîne :
> - Ah bon ! Et vous roulez où à Marseille ?
Le Papy lui rétorque alors :
> - Eh, comme d’habitude idiot, on roule à l’ombre !!!

Amitiés...

Ecrit par l'Ordissinaute doris.
annick
Le 26/10/2014 à 14:16

bravo, l'histoire du tourisme breton j'ai aimée.

merci Doris, de nous mettre de bonne humeur!

Doris
Le 25/10/2014 à 16:40

si vous riez, je ris aussi de vous voir egayés; par les temps qui courrent,comme disait

JADE JOSIANE,le sourire c'est gratuit!!!       et  : ne dit on pas "le rire medecin??

voila donc des honoraires en moins pour la secu!!  amities à tous les ordissinautes qui

ne sont pas partis en vacances!!!  et à ceux qui sont partis  ,ramenez du soleil S.V.P

Andre Caraffa
Le 24/10/2014 à 21:48

bravo doris pour c,est blagues qui mon bien fait rire continuer merci cordialement nicole et andre

MARCO
Le 23/10/2014 à 16:06

Oh!   parfait !     bons choix !   rigolo !

Mais  d'où viennent  donc  ces  " si "  précises  informations , mon

Capitaine  ? 

Poupette
Le 23/10/2014 à 10:59

oh que ça fait du bien de rire!!! merci Doris!!!bonne journée

cricri 100
Le 23/10/2014 à 02:28

                   Forçément que celle du BB me plaît  Chère DORIS,  mais alors que penser  ? des autres blagues ;

                           * qu'elles sont supers! tout le monde en prend pour son grade !

                     à bientôt ! pour 1 autre " fournée" du même style et MERCI  

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.