Ça se passe dans un très petit village qui vit du tourisme. Mais, à cause de la crise économique, il n’y a plus de touristes.

Une leçon d'économie...

Ça se passe dans un très petit village qui vit du tourisme. Mais, à cause de la crise économique, il n’y a plus de touristes.


Tout le monde emprunte à tout le monde pour survivre.

Plusieurs mois passent, misérables.
Arrive enfin un touriste qui prend une chambre.
Il la paie avec un billet de 100 $.

Le touriste n’est pas aussitôt monté à sa chambre
que l’hôtelier court porter le billet de 100$ chez le boucher,  
à qui il doit justement cent dollars.

Le boucher va aussitôt porter le même billet
au paysan qui l’approvisionne en viande.

Le paysan, à son tour, se dépêche d’aller payer sa dette
à la prostituée à laquelle il doit quelques passes.
 

La prostituée boucle la boucle en se rendant à l’hôtel
pour rembourser l’hôtelier qu’elle ne payait plus 
quand elle prenait une chambre à l’heure.

Comme elle dépose le billet de 100 $ sur le comptoir,
le touriste qui venait de dire à l’hôtelier 
qu’il n’aimait pas sa chambre et n’en voulait plus,
ramasse son billet et disparaît.

Rien n’a été dépensé, ni gagné.


N’empêche que plus personne dans le village n’a de dettes.

Le 07/08/2014 à 00:13

Ça C 1 billet bien utilisé! Quel  rendement !  

Le 06/08/2014 à 07:19

et la boucle est bouclée...pas mal du tout ,j'aime le parcours de ce billet de 100§  

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.