Le droit au silence

Par Monique Ruiz il y a 10 mois
Est-ce un honneur pour notre démocratie d'offrir devant la justice le droit au silence à un terroriste ( Salah Abdeslam)?
Un droit au silence assourdissant, qui est une insulte à la mémoire des victimes, un bras d'honneur à la vérité et une parfaite provocation: " Il n'a pas souhaité s'exprimer aujourd'hui" " La vidéo surveillance 24h/24, ça ne le conduit pas à collaborer, ça le bloque".
Le festival se termine mais lui, ( accompagné des meilleurs avocats) joue la star.
Il y a quelques jours, un des kamicazes du Bataclan  a été inhumé dans le carré musulman du cimetière de Wissembourg, Alsace. Est-ce de la grandeur pour notre démocratie d'avoir permis ce dernier hommage, sur notre sol, au pire  de nos ennemis ?
Quel dégoût !
Spirou40
Le 24/05/2016 à 07:15
Penser qu'il suffit de prendre ce genre d'individu vivant pour"qu'l se mette à table"est, à mes yeux, être bien naïf!!!
Cela permet au prévenu & à son (ses) avocat(s) d'avoir l'opportunité de"se mettre en scène"& par la même de continuer"de meurtrir"les proches des victimes...
Personnellement, je N'AI JAMAIS ATTENDU la moindre information, confession ou le moindre...regret de la part de ce terroriste...
Tout comme, je n'ai jamais vu l'intérêt des"marches blanches"& autres regroupements de ce genre qui sont des signes de faiblesses aux ...yeux des auteurs des attentats...
lorals
Le 23/05/2016 à 16:09
OUI mais il avait la nationalité française donc il devait être enterré en France ....CQFD...il était probablement né à wissembourg ....
de toute façon enterrer  quelqu'un n'est pas lui rendre hommage ......

Répondre au sujet