Travail dominical.

Par landais40 il y a 1 année 2 mois
Concené par le travail dominical, avant la loi Macron, ni volontaire (comme l'ensemble de mes collègues), ni mieux payé (+25%/ heures), nous sommes PRIS EN OTAGE (si personne ne venait : les enseignes n'ouvrieraient pas.) par celles et ceux qui continuent à fréquenter les commerces les dimanches, jours fériés et soirées.
Les salariés concernés, dans la plupart des cas, ne sont pas volontaires:
*soit insuffisamment rémunérés le reste de la semaine et donc dans l'obligation de travailler le dimanche pour avoir un complèment de salaire,
*soit ils n'ont pas le choix.
Je considère que celles et ceux qui consentent ce sacrifice devraient être réellement volontaires et percevoir une compensation salariale conséquente inscrite dans la loi et ce quel que soit leur secteur d'activité.
Cela impliquerait que SEULS les points de ventes RENTABLES ces jours là seraient ouverts ET SEULEMENT CEUX LÀ. Rien que de très normal à mes yeux...
Pensez-y la prochaine fois que vous ferez vos courses un dimanche, jour férié ou en soirée...
Le 16/05/2017 à 21:58
Bravo @.fr, si seulement plus de monde s'apercevoir des évidences exposées dans votre commentaire!!!
Cela fait longtemps que j'affirme que les principaux responsables de l'ouverture des magasins les dimanches, les jours fériés &/ou en soirée sont les clients!!! Le jour (mon Dieu, faites qu'il arrive vite) où personne n'ira magasiner ces jours là; les enseignes garderont porte close!!!
Nous sommes très rarement d'accord, mais suite à votre commentaire; nous le sommes...au moins cette fois...
Merci, de tout coeur, merci.
Le 16/05/2017 à 11:57
Le 09/05/2017 à 21:40
Il y a au moins un programme,votre candidate a prouvé que le sien devait être nul,puisqu'elle n'a pas oser en parler pendant le débat,se contentant de
lancer une pique par ci une par là.
Le 09/05/2017 à 08:30
Là n'est pas la question, nous en reparlerons lorsque le nouveau président mettra, s'il y parvient, sa  (ou celle de Bruxelles) politique en oeuvre...
Le 09/05/2017 à 07:57
Etes vous sur que votre championne voulait interdire le travail du dimanche ?
Le 08/05/2017 à 21:53
Celles & ceux qui passent leur temps à s'insurger contre les résultats électoraux d'un parti (non interdit) qui a réuni plus de 10600000 électrices/électeurs & qui au lieu de comémorer ce jour si important de notre histoire; se sont adonnés égoïstement & irrespectueusement à des activités mercantiles!!!
Les mêmes qui nous servent sempiternellement du"il ne faut pas oublier..."mais qui, pour leur(s) petit(s) besoin(s) personnel(s) ne s'appliquent pas leur(s) précepte(s) à eux-mêmes!!!
Le 08/05/2017 à 21:24
Qui a manqué de respect vis à vis de la commémoration?Ceux qui ont voulu la présenter ou ceux qui ont tout fait pour que çà ne se fasse pas?Saluons
toutes ces personnes qui montrent jusqu'où peut mener la haine et le mépris,la xénophobie,le racisme.
Le 08/05/2017 à 21:01
Une fois n'est pas coutume, quand tout ou partie d"un de mes commentaires vous laisse sans arguments (le respect qui devrait être du à ce jour de commémoration); la réponse élude systématiquement l'aspect gênant...
Sachez que je n'ai pas changé d'avis; je considère que ce second président élu"par défaut"successivement laissera un"goût amer"à bon nombre de ses électrices/électeurs...
Le 08/05/2017 à 20:15
@ Spirou le landais .Dans un de mes commentaires je vous ai dit que ce jeune dynamique ,brillant irait trés loin et voilà qu'il est président de la république.Vous avez répondu ceci : Macron beurk non jamais . Je comprends votre tristesse. Il est pour  le travail du dimanche et veut continuer à le développer. La loi travail il veut la compléter et gouverner par ordonnance.Je jubile.
Le 08/05/2017 à 19:42
C'est ce que je dis; au vu du très"grand danger"que le pays a couru; il eût été de bon aloi de respecter ce jour de commémoration avec la solennité adéquate...
L'histoire ne devrait pas s'arrêter là où commence l'égoïsme mercantile...

Répondre au sujet