Les Musique de film culte

Par Laurent Lacaille il y a 2 années
les musique de film culte et nostalgique
Le 23/05/2017 à 15:03
Le 22/05/2017 à 20:33
Le 18/05/2017 à 20:33
Le 13/05/2017 à 20:56


Le 12/05/2017 à 20:38




Le 09/05/2017 à 20:42
                          



                                Sortie le 26 avril 2017
Résumé
À Parie en 1943 sous l'occupasion, le musicen Djongo Reinhardt est au sommet de son art
guitariste génial et insouciant, au swing aérien , il trionphe dans les grandes salles de spectacle
alors qu'en Europe ses frères Tsiganes son persècutès , ses affaires se gâtent lorsque la
propagande nazie veut l'envoyer jouer en Allemagne pour une série de concerts ....

Le 30/04/2017 à 20:21


Le 29/04/2017 à 20:53


Le 26/04/2017 à 21:41
                                               Souvenez vous de .... Suzy Delair

Impossible , en citant le non de Suzy Delair de ne pas avoir une pensée pour cette très grande dame
qui  à enchanté le cinéma Français en noir et blanc , toujours parmi nous , Suzy Delair va entré dans sa centième année ,
actrice par élégance qui n'a pas peur des mots , qui possède une grâce hors norme , une personnalité attachante .Grande vedette
du cinéma des année 40                                                                       



Suzy Delair , à vue le jour le 31 décembre 1917 à Paris , rue de la Goutte-d'or ,du côté de Montmartre , fille d'un sellier-carrossier
et d'une mère couturière , adolescente Suzy Delair est apprentie modiste dans un atelier parisien chez Suzanne Talbot .
Mais c'est d'abord comme chanteuse que Suzy rêve de faire carrière , alors que c'est parents lui destiner a bien d'autre desseins ,
il souhaité que leur fille devienne sage-femme , sage , la jeune Suzy ne le sera pas . Et voici que débarque , tranquillement ,
innocemment même , cette presque petite fille qui vas bousculer les artifices et les codes ; À seulement quatorze ans Suzy Delair
décroche une premier figuration sur le plateau de cinéma dans le film ( Un Caprice De La Pompadour) tourné par Willi Wolff et
joe hamman en 1930 , les débuts du cinéma parlant , a cette époque ,Marlène et Garbo se livrent un duel sans merci ,
le parlant se veut art nouveau  . Elle fut figurante dans plusieur autre film des année 30 . La jeune actrice à bien vite appris
plusieurs des corporations du métier du spectacle , puis s'oriente vers le Music-hall ,elle se fait ainsi remarquer par Suzy Solidor
chanteuse Française très connue à l'époque et obtient un juteux contrat en vue d'effectuer des prestations musicales sur différentes
scène , c'est la qu'elle connaîtra le succès sur la scène des Bouffes-Parisiens , à Bobino , au Folies-belleville , aussi que dans
de nombreuses revus où se produisez Mistanguett ,Suzy Delair se distinge enfin pour ses performances vocales . Le public et
les professionnels découvrent alors une comédienne-chanteuse , l'un de ses admirateurs se nomme Henri-George Clouzot
on remarquera son tempérament , sa voix fraîche et ample , sa gouaille Parisienne , sa sincérité , son exigence .




Mai pour l'heure , le réalisateurs Georges Lacombe cherche une jeune actrice pour incarner à l'écran l'héroïne de son film
( Le Dernier Des Six ) au coté de Pierre Fresnay . Elle n'était pas auparavant une inconnue pour le cinéma mais n'avait été utilisée
que pour de modeste apparitions touchant presque à la figuration .
Elle s'impose au cinéma en 1941 dans le film " Le Dernier Des Six " réalisé par George Lacombe sur un scénario de
Henri-Georges Clouzot , ce personnage de parigote , délurée et sentimentale, rouspéteuse et débrouillarde plaît à ce point au public
que Clouzot , devenu metteur en scène lui offre en 1942 un succès considérable avec " L'assassin Habite au 21 " et reforme
le couple Pierre Fresnay et Suzy Delair . il réalise ensuite , en pleine occupation Allemande , un film sur un expéditeur de lettres
anonymes " Le Corbeau en 1953 " qui donne lieu à de vives polémique dans une france qui souffres alors de la délation .
Sa rencontre avec Clouzot ,qui était scénariste au début des années 40 fut décisive , Suzy Delair devint sa compagne
pendant douze ans . Si la comédienne figure parmi les vedette des année 1940 , sa carrière cinématographique et émaillée
de pauses . Pour Suzy Delair , clouzot à concocté un rôle sur mesure , celui de Jenny l'amour , vedette du Music-hall
dans "Quai des Orfèvres " (1947)




L'un des plus grands chefs d'œuvre de la filmographique Française, elle incarne une chanteuse et entonne dans le film deux
chansons que tous les Français vont fredonner jusqu'à la fin de la guerre, de Francis Lopez et André Hornez avec son ( tralala )
et ( danse avec moi ) avec Louis Jouvet , Bernard Blier , Sinome Renant , Charles Dublin , Pierre Larquey et Raymond Bussière ,
peu de gens par exemple ont pu autant briller en présence de Louis Jouvet avec qui elle à tourné trois film : ( Quai des Orfèvres)
( Copie Conforme ) la même année et ( Lady Paname ) trois ans plus tard , sa sûreté de jeu à founir à plusieur reprises une  réplique
 mordante à Louis Jouvet dans "Quai des Orfèvre" mois quand j'ai peur , je transpire des genoux ou si j'avais été la pompadour les
sans-culottes auraient hue chaud au fesse . Le tournage s'acheva le 10 mai 1947 , le film reçut le prix de la meilleur mise
en scène au festival de Venise .




Dans la seconde partie de sa carrière , Suzy Delair participe régulièrement à des opérettes inspirrées de Jacques Offenback
( la Vie Parisienne ) ou D'oscar et Johann Strauss ( Les Trois Valses ) elle reçut le grand prix du disque pour Suzy Delair chante
Offenbach et pour l'enregistrement intégrale des trois valse .
c'est peut-être son tempérament à l'écran qui empêcha Suzy Delair d'accéder à plus de rôles à la hauteur de son talent et d'inscrire
son nom à d'autres grands film . Suzy Delair à été décorée de l'ordre national du mérite en Février 2000 , puis à obtenu le grade
d'officier de l'ordre national de la Légion D'honneur en Juillet 2006 .


Le 25/04/2017 à 21:07

Répondre au sujet