Le gouvernement Ayrault était attendu au tournant sur la réforme des retraites. Ainsi, la majorité des décisions prises sont bien conformes à ce que les économistes attendaient. Cependant, les réactions ne se sont pas fait attendre : gauche, opposition, patrons et syndicats. Tout le monde a exprimé son mécontentement sur le sujet.

Les retraités vont financer la réforme des retraites

Le gouvernement Ayrault était attendu au tournant sur la réforme des retraites. Ainsi, la majorité des décisions prises sont bien conformes à ce que les économistes attendaient. Cependant, les réactions ne se sont pas fait attendre : gauche, opposition, patrons et syndicats. Tout le monde a exprimé son mécontentement sur le sujet.


Le gouvernement Ayrault était attendu au tournant sur la réforme des retraites. Ainsi, la majorité des décisions prises sont bien conformes à ce que les économistes attendaient. Cependant, les réactions ne se sont pas fait attendre : gauche, opposition, patrons et syndicats. Tout le monde a exprimé son mécontentement sur le sujet.

 

 Pour sauver la retraite des Français, tout le monde a été mis à contribution, même les retraités. La droite n’avait pas osé les faire participer et c’est finalement un gouvernement de gauche qui l’a fait.

 

Comment les retraités vont-ils contribuer à l’effort national ?

Les retraités vont être touchés de deux façons :

- La majoration de 10% des pensions pour les retraités qui ont eu au moins trois enfants, sera désormais touchée fiscalement. Jusqu’à présent, elle bénéficiait d’une exonération.

- La revalorisation des pensions de retraite se fera en octobre et non plus en avril. En décalant la date, une économie de 600 millions d’euros sera faite en 2014, d’1.4 milliard en 2020 et de 2 milliards en 2040.

 

Pourquoi l’Etat les fait payer ?

 

Pour justifier la participation des retraités, le gouvernement souligne que la réforme des retraites les concerne en premier lieu. Par conséquent, il est normal des les impliquer dans le financement.

 

Par ailleurs, il a été souligné que leur foyer est plus petit qu’autrefois et que leur niveau de vie atteint 85% de celui d’une personne en activité. Par un savant calcul, le conseil d’orientation des retraites estime même à 98% en incluant leur patrimoine et 101% avec les loyers fictifs (cela vaut pour les personnes étant propriétaires).

 

Le système français de répartition des retraites permet de réduire les écarts entre retraités mais il existe malgré tout un écart important entre les générations. Ainsi, les Français de plus de 75 ans ont un niveau de vie inférieur de 11% à celui des 65-74 ans. Cette situation s’explique par le fait que les jeunes retraités ont eu une carrière professionnelle plus complète et ont donc des pensions plus importantes.

 

Retraite : ce qui va changer

Le vin, un bon plan pour diversifier vos placements !

Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.