Hier soir, le gouvernement de Jean-Marc Ayrault a dévoilé les arbitrages effectués dans le cadre de la réforme des retraites. Décisions très attendues, elles suscitent déjà la polémique en attendant de nouvelles annonces.
 syndicats ont déjà prévu qu'une grande journée de mobilisation sera organisée à la rentrée.

Retraite : ce qui va changer

Hier soir, le gouvernement de Jean-Marc Ayrault a dévoilé les arbitrages effectués dans le cadre de la réforme des retraites. Décisions très attendues, elles suscitent déjà la polémique en attendant de nouvelles annonces. syndicats ont déjà prévu qu'une grande journée de mobilisation sera organisée à la rentrée.

Hier soir, le gouvernement de Jean-Marc Ayrault a dévoilé les arbitrages effectués dans le cadre de la réforme des retraites. Décisions très attendues, elles suscitent déjà la polémique en attendant de nouvelles annonces.

 

Les syndicats ont déjà prévu qu'une grande journée de mobilisation sera organisée à la rentrée.

 

 

 

Ce qui va changer pour les Français 

 

Allongement de la durée de cotisation : axe de réforme très attendu, la durée de cotisation augmentera progressivement :

 

- 41.5 ans en 2020
- 42 ans en 2023 
- 42 ans + 1 trimestre en 2026
- 42,5 ans en 2029
- 42 ans et 3 trimestres en 2032
- 43 ans en 2035

 

A noter que le régime du secteur public ne sera pas aligné sur celui du privé.

 

Augmentation des cotisations patronales et salariales : selon les projections, l’Etat engendrera des recettes d’un milliard d’euros en 2014, de 2.2 milliards en 2020 et 3.2 milliards en 2040 pour un total de 6.4 milliards. En revanche, la CSG  ne sera pas touchée  par une hausse.

 

Création d’un compte de pénibilité : le compte de pénibilité doit permettre aux salariés travaillant dans des conditions difficiles de bénéficier d’une aide à la reconversion, d’un temps partiel pour la fin de carrière et même de partir en retraite plus rapidement.

 

Comment seront affectés les Français ?

 

Les retraités : pour économiser de l’argent, la revalorisation des pensions ne se fera plus le 1er avril mais le 1er octobre. Ainsi, il est prévu que cette réforme permette d’économiser 600 millions d’euros en 2014, ,1.4 milliard en 2020 et 2 milliards en 2040.

 

Les familles: il n’y aura plus de majoration de 10% des pensions pour les parents ayant au moins 3 enfants et soumises à l’impôt. En remplacement, un forfait de pension sera mis en place.

 

Les jeunes : les diplômés auront la possibilité de racheter des années d’étude (4 trimestres maximum) grâce à une aide forfaitaire

 

Les salariés : les personnes en activité vont voir leur salaire se réduire à cause de la cotisation vieillesse. Pour un salaire de 3000 euros bruts mensuels, le salarié perdra 115 euros annuels

 

Au total, les salariés devraient payer 8,8 milliards d’euros, les retraités 3,7 milliards d’euros et les entreprises 3,2 milliards d’euros.

 

Le vin, un bon plan pour diversifier vos placements !

Portugal, destination prisée des retraités

 

{tag}link rel="canonical" href="http://www.seniors-connectes.com/argent/retraite-ce-qui-va-changer"{/tag}</p>"

Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.