Isolement, dépendance, maladies, solitude, naïveté, autant d’opportunités qui permettent à des personnes peu scrupuleuses Les faits touchant les seniors sont de plus en plus nombreux: abus de confiance, escroqueries ou encore arnaques sur internet. Avec le phénomène de vieillissement de la population, ils sont devenus la cible privilégiée des malfaiteurs.

Fraudes, escroqueries, abus de confiance : comment se protéger ?

Isolement, dépendance, maladies, solitude, naïveté, autant d’opportunités qui permettent à des personnes peu scrupuleuses Les faits touchant les seniors sont de plus en plus nombreux: abus de confiance, escroqueries ou encore arnaques sur internet. Avec le phénomène de vieillissement de la population, ils sont devenus la cible privilégiée des malfaiteurs.


{tag}link rel=”canonical” href=”http://www.seniors-connectes.com/argent/fraudes-comment-se-proteger”{/tag}

Isolement, dépendance, maladies, solitude, naïveté, autant d’opportunités qui permettent à des personnes peu scrupuleuses d’en profiter.

Les faits touchant les seniors sont de plus en plus nombreux : abus de confiance, escroqueries ou encore arnaques sur internet. Avec le phénomène de vieillissement de la population, ils sont devenus la cible privilégiée des malfaiteurs.

 

Le démarchage à domicile : la fraude numéro 1

Pour les commerciaux pratiquant le porte-à-porte, les personnes âgées sont une mine d’or. D’ailleurs, ces derniers n’hésitent pas à s’adresser en premier lieu aux seniors lors de leur démarchage journalier.

Les seniors ressentent tout particulièrement la solitude et la visite d’une personne extérieureest souvent la bienvenue pour leur changer le quotidien et tromper l’ennui. Toutes les méthodes sont opportunes afin de leur escroquer un maximum d’argent et faire gonfler la facture.

La vente de toutes sortes d’installations pour la maison (portes, fenêtres, volets, pompes à chaleur, etc.) fait partie des techniques favorites des malfaiteurs.  Pour cela, ils prétextent des installations vétustes ou trop anciennes plus adaptées à la maison et aux mesures de sécurité requises. Avec un peu de courtoisie, un sourire et une petite heure à faire la discussion, les visiteurs se mettent facilement les seniors dans la poche qui leur accordent alors toute leur confiance. Facture mirobolante, produits additionnels,  les « visites de courtoisie » se transforment rapidement en note salée.

Dépannage à domicile : l’autre poule aux œufs d’or des escrocs

Panne quelconque, fuite d’eau : les occasions d’appeler un dépanneur sont nombreuses. Seulement, parmi les prospectus publicitaires déposés dans nos boîtes aux lettres, les pages jaunes et Internet, difficile de s’y retrouver et de savoir à qui faire confiance. Les dépanneurs l’ont bien compris et profitent de ce marché juteux sans état d’âme. Leurs argumentaires et leurs techniques de vente sont imparables. Ils sont bien conscients qu’une personne âgée qui vit seule et qui ne connaît pas grand-chose à la plomberie ou l’électricité ne saura pas mettre un prix sur la réparation.  Exagération de la panne, diagnostic mensonger, sécurité remise en cause : les discours de ces charlatans sont parfaitement maîtrisés.

La cerise sur le gâteau ? Ils affirment souvent faire un geste commercial alors que la facture a déjà triplé par rapport à une facture traditionnelle.

5 conseils pour se protéger

-  Demandez plusieurs devis avant de signer et comparez.

-  Faites appel à un proche qui regardera tranquillement les documents avec vous et vous orientera dans vos choix.

-  Prenez le temps de la réflexion avant de prendre une décision.

-  Adressez-vous à une société d’aide à domicile qui vous soulagera dans les tâches administratives, leur présence est très efficace pour dissuader les vendeurs malhonnêtes.

-  N’hésitez pas à refuser votre hospitalité si vous avez un doute sur l’identité ou les intentions d’un visiteur.

 

95 % des plaintes pour abus de faiblesse concernent le troisième âge, il est désormais temps d’agir contre la montée en puissance de cette délinquance !

Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.