Le coût du logement est devenu exorbitant, au point de devenir l'un des thèmes de campagnes de presque tous les candidats lors des dernières élections.

Vers un encadrement des loyersav

Le coût du logement est devenu exorbitant, au point de devenir l'un des thèmes de campagnes de presque tous les candidats lors des dernières élections.

Le coût du logement est devenu exorbitant, au point de devenir l'un des thèmes de campagnes de presque tous les candidats lors des dernières élections.


Des mesures avaient été annoncés par l'ancien Président de la République, qui concernaient surtout les futurs acquéreurs.

Plus récemment, le nouveau Gouvernement a porté son attention sur les locataires, lourdement affectés. Selon le baromètre Sofinco, les dépenses de logement représentent 35% de leurs budgets  !

Début juin, dans un entretien à Liberation la ministre du logement Cécile Duflot a promis de bloquer les loyers. Concrètement, il ne sera pas possible pour une propriétaire d'augmenter le loyer à l'occasion de l'arrivée d'un nouveau locataire.
"iI est devenu impossible de se loger pour les jeunes et pour beaucoup de ménages, qui doivent fuir Paris et les grandes agglomérations. " a-t-elle déclaré pour justifier sa décision.

La ministre promet une grande concertation entre les acteurs du logement. Et annonce que l'Etat se portera caution solidaire des jeunes, les plus démunis pour se loger.

Aux termes de la loi 1989, il était possible de bloquer l'augmentation d'un loyer lors d'un changement de locataires, mais cette disposition était reste lettre morte jusqu'à maintenant.

Il restera aux propriétaires la possibilité d'augmenter le loyer dans certains cas. Notamment si des travaux réalisés justifient une revalorisation,  ou si le loyer est considéré comme sous-évalué eu égard aux prix du quartier. Et plus habituellement, une augmentation restera possible toutes les années, en se fondant sur l'indice INSEE indexé sur l'inflation.

Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.