En avril, le livret A a atteint un nouveau record en engrangeant un montant de 2,5 milliards d'euros.

le livret A va bien, entre nouveau record et doublement du plafond

En avril, le livret A a atteint un nouveau record en engrangeant un montant de 2,5 milliards d'euros.

En avril, le livret A a atteint un nouveau record en engrangeant un montant de 2,5 milliards d'euros.


Il faut dire que les avantages sont nombreux.

Le livret A est une épargne :
- défiscalisée : les intérêts ne sont pas taxés,
- liquide : les épargnants peuvent retirer tout ou partie de leur argent, à tout moment,
- garantie : le capital est en lieu sûr, garanti par l'Etat, même s'il vous a été proposé par une banque privée.

On compte aujourd'hui par moins de 60 millions de détenteurs, les mineurs pouvant en détenir, sous la responsabilité de leur parent.

Comme si cela ne suffisait pas, son plafond va certainement être relevé cet été. Il est aujourd'hui de 15 300 euros et devrait être doublé, à 30 600 euros.

Pourquoi une telle mesure, promise par le Président de la République nouvellement élu, alors que la France ne consomme pas assez et épargne trop ?

Parce que cette épargne populaire a vocation à gérer les logements sociaux. Et ça tombe plutôt bien. La France connaît à la fois une crise du logement et une crise de l'endettement.


La seule inconnue reste le taux de rémunération. Il est actuellement de 2,25%. Indexé sur l'inflation, il est habituellement relevé l'été. Or pour cette année, la Banque de France a recommandé de ne pas l'augmenter.

Si malgré cela, il était relevé à 2,75% comme attendu, il est fort à parier que le livret A s'installe, et de loin, comme l'épargne préférée des Français.

Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.