Le Livret A ne connaît pas la crise, malgré une petite baisse en septembre

Avec un encours total de 211,5 milliards d'euro sur 2011, le livret A est en grande forme. Septembre, néanmoins, a vu une baisse de la collecte (1,13 Milliards d'euros), soit près de deux fois moins que pour chacun des deux mois précédents.

Le Livret A : ça baisse, ou ça monte ?

Le Livret A ne connaît pas la crise, malgré une petite baisse en septembre Avec un encours total de 211,5 milliards d'euro sur 2011, le livret A est en grande forme. Septembre, néanmoins, a vu une baisse de la collecte (1,13 Milliards d'euros), soit près de deux fois moins que pour chacun des deux mois précédents.

 

Le Livret A ne connaît pas la crise, malgré une petite baisse en septembre

 

Avec un encours total de 211,5 milliards d'euro sur 2011, le livret A est en grande forme. Septembre, néanmoins, a vu une baisse de la collecte (1,13 Milliards d'euros), soit près de deux fois moins que pour chacun des deux mois précédents.

 

Le livret A est-il victime de son succès, subit-il une baisse de régime ou connaît-il une vraie tendance négative ?

Ce qu'on peut dire c'est que la rémunération est très attractive : le taux proposé,  relevé le 1er août dernier, est passé de 2 à de 2,25 % - ce pour suivre les taux monétaires et les taux d'inflation. 

 

Le livret A cumule bien des avantages :

- il est bien plus attirant qu'un compte d'épargne classique, dont le taux plafonne à 1,5 %

- les retraits ne sont pas taxés à la différence de  l'assurance vie, dont le taux reste supérieur (autour de 3,5%), mais chaque fois la différence se réduit

-  le livret A est garanti, et donc infiniment moins risqué que le marché des actions, qui ne se porte pas très bien.

 

Seul frein : le dépôt maximum est de 15300 euros par individu... C'est peut-être ce qui explique pourquoi il n'y a plus de montants collectés !

 

Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.