Poème "Si pauvre mais si digne" écrit part Josiane

Notre amie Josiane est de retour avec un nouveau poème très touchant qui s'intitule "Si pauvre mais si digne". Elle y parle des gens qui ont peu de moyens mais qui pourtant vivent bien et se contentent du peu qu'ils ont.


C'est sur un fond musical plutôt joyeux et entrainant que Josiane nous présente son poème plein de dignité. On y voit différentes fleurs en diaporama. Ce poème nous fait réfléchir sur la condition humaine et Josiane nous fait comprendre qu'être pauvre ne veut pas dire être indigne et honteux. Nous pouvons très bien être pauvres et heureux et surtout relever la tête sans se morfondre. C'est une leçon de vie que chacun devrait appliquer pour vivre plus heureux au quotidien.

Intégralité du poème :

SI PAUVRE MAIS SI DIGNE

Ramassé sur lui même

Dans la rue il se tient

Foudroyé par la gène

Des passants qui se pressent

Dans leur vie si tranquille

Exempt de tous chagrins

De leur bonheur facile

Ils n'ont pas su le voir

Couvert de solitude

Frissonnant sous le froid

Ont-ils peur d'incertitude

Une ombre de charité

Ou une conscience oubliée

Espérons que non et

Que le soleil brillera.....

GHELFI THEZE Josiane.....

Le 13/07/2014 à 22:15
coucou maman tres beau bisous
Le 06/07/2014 à 12:51

Bonjour Josiane .

Je viens de voir votre commentaire du 30 juin . Ma mère a connu presque la même

réaction . Sauf que son mendiant ,lui .l'a jeté dans notre poubelle .

Bonne soirée .

Le 03/07/2014 à 15:04

bonjour josiane,j'ai lu votre poeme qui m'a touchée car il y a quelque annees j'ai ecrit

sur le meme theme,en parlant d'un enfant qui mendiait...pour ce qui est de cet homme qui a donné le pain à son chien et bu un verre de vin avec l'argent que vous lui aviez donné, ne vous posez pas de question,j'ai le meme dans le  quartier,s'il reçoit de l'argent  c'est pour boire,aussi je donne à manger pour le chien et de temps en temps je lui offre une biere et un casse croute ..quoique l'on fasse il ira boire,mais il aime son chien et lui donne à manger....ces personnes  cherchent à oublier ou à supporter une situation difficile,parfois involontaire..leur animal compte ,c'est leur seul soutient..votre geste venait du coeur,apres il fait ce qu'il veut...pour les fetes ,j'ai invité le maitre et le chien à la pizzeria du coin,le  chien et le maitre ont bien mangé    et bien bu(le maitre)   c'est ainsi..amitiés à vous et continuez vos jolis ecritures.

Le 30/06/2014 à 19:37

je vais vous raconter un fait qui c'est passé il y a trés lontemps je sortais du travail et devant les nouvelles galeries se tenait un homme de 40a50ans avec un beau chien couché par terre  la boulangerie etait a coté j'ai acheté un grand sandhouich et je lui ai donné avec une piéce en franc a l'époque il ne m'a rien dit il c'est levé a donné le pain a son chien et a traversé la route a rentré au café et a bu un grand verre de rouge et revenu prés de son chien.mais n'a rien mangé.je suis partie en me demandant ce que j'aurais dù faire et je me le demande encore.josiane...

Le 30/06/2014 à 18:17

Bonjour à toutes et à tous,

Je vous remercie pour vos très nombreux commentaires et tiens aussi à remercier Josiane pour ce poème touchant. Jeanneton, pour la musique, je ne vous promet rien mais je vais essayer de retrouver le titre de la chanson que j'ai utilisé pour le diaporama.

A bientôt,

Brice

Le 29/06/2014 à 18:24

chère Josiane,merci de votre poéme qui une fois de plus nous touche droit au coeur,j ai beaucoup de mal de voir la souffrance des gens qui souffrent en silence sans rien demander...j ai eu dans ma vie une periode ou pour manger je n avais qu un paquet de bonbons...et je n osais pas en parler,puis ma vie s est arrangé pour ma plus grande joie!!!!il ne faut jamais desesperer.

Le 29/06/2014 à 16:27

Merci JOSIANE.Réflessissons, pensons, regardons  l'AUTRE......Aidons comme nous pouvons....

Le 29/06/2014 à 15:13

Fidèle!du dimanche,Bonjour Josiane& Merci pour votre Leçon de vie;j'ai pu lire de très bons commentaires des Ordissinautes,c'aussi l'amour porté à son prochain,au plus déshérité qui n'a peut-êtreRien dans les poches,mais dont l'âme& le coeur sont une sorte de miroir«PUR»;uneSociètéà la dérive ferait bien de se regarder et se découvrir!A Bientôt ;je "flashe aussi sur "la Musique"un peu'GYPSI-KING! Brice d'Ordissimo va m'envoyer le titre?????'plasirs partagés à tous;bonsoir........Jeanneton...;-)))  

Le 29/06/2014 à 14:02

JOSIANE merci d'avoir lu ce magnifique poème ,et j'Espère vous relire souvent .L'indifférence est de plus en plus présente ,et tout cela est bien triste..le monde à bien changé et tout cela ne va pas en «s'arrangeant»

UN GRAND MERCI JOSIANE.

Le 29/06/2014 à 13:16

je n'ai pas voulu influencé personne sur cet état de faits.mais simplement j'ai connu des personnes humbles et dignes qui jamais n'ont rien demandé a personne dans une très grande misère et qui  ont travaillé jusqu'a 80 ans sans jamais se plaindre de leur triste existence et ses gens là je les vénère et admire de tout mon coeur.josiane..

Le 29/06/2014 à 12:18

merci pour ce tres beau poeme on passe sans regarder a cote de nous merci josiane merci ordissimo

Le 29/06/2014 à 11:35

comme je l'ai dis plus haut;oui l'indifférence est reine en ces temps ;maisla méfiance est là aussi jeunes aux visages deja ravinés par l'alcool?au lieu de faire ,méme de petits boulots car <durs> ce sont les anciens abandonnés a eux,je donne a manger+une piéce .on ne peux passer devant eux ,sans penser a nos parents ,qui ont travaillés durs, mais jamais n'auraient tendus la main .

Le 29/06/2014 à 09:32

Bonjour à tous . J'ai omis des mots malgré mon brouillon : justesse - aussi des moins

resquilleurs.

Bonne journée à tous .

Le 29/06/2014 à 09:23

Je mesure la votre poème ,mais malheureusement , il y a aussi des cas .A plusieurs

reprises , j'ai constaté en discutant certaines personnes qui faisait la manche des cas

moins probable du nécessiteux . Ma vie a connu des pèriodes de misère . Dans mon

enfance , je me souviens avoir de l'argent d'une personne qui voulait sûrement aider

ma mère . Elle était fière et ne désirait pas faire la mendicité . Elle m'a obligé à le

rendre . Elle voulait du travail .

Le 29/06/2014 à 02:47

                   Ben oui MESDASMES cette réalité bien triste me retourne les tripes chaque fois que j'y suis confrontée, dernièrement devant mon super marché ,1" pauvre bougre" tendait la main ...et G donné quelques euros en me demandant ce qui  A V pu l'amené là ! ...

....Bien souvent LES REGARDS ONT PEUR DE SE CROISER, mais tjrs av de donner je salue la  personne, et ne me contente pas de jeter ma pièce comme je l'ai vu faire ( comme 1 os à 1 chien !! )

Le 29/06/2014 à 01:32

magnigique ,doux, poignant ce poeme josiane ,hélas reflet d'un monde ou régne que trop l'indifférence ,nous les petits comprenons .josiane 1000 mercis ,de penser aux humbles sans paroles dont le coeur saigne, mais si dignes.nos pensées vont vers eux .a +++ josiane de vous relire dans toute votre sensibilité .

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.