Monument historique : Découverte des phares bretons

Les phares bretons, des joyaux du patrimoine français tant par leur construction ingénieuse que par leurs boiseries décoratives d'exception, sont classés les uns après les autres au titre de monuments historiques par une commission nationale qui veille également à leur restauration.


Une soixantaine de phares se dressent sur les côtes bretonnes, parfois vieux de plusieurs siècles, et de plus en plus protégés par l'Etat.
En effet, il s'agit souvent de monuments riches en histoire et quatorze d'entre eux ont été inscrits, en décembre dernier, au titre de monuments historiques. Neuf d'entre eux ont été par ailleurs classés, dont sept dans le département du Finistère, s'ajoutant ainsi aux treize phares bretons déjà classés monuments historiques.

Henri Masson, le conservateur régional des bâtiments historiques, explique qu'il existe deux niveaux de protection des monuments : le niveau de l'inscription et celui du classement. Le niveau de l'inscription est décidé par le préfet de la région; quant aux monuments classés, leurs qualités exceptionnelles sont évaluées par une commission nationale à Paris. Une aide technique, administrative mais également financière est offerte aux propriétaires pour la restauration des phares.

Le phare du Stiff à Ouessant est à ce propos un exemple édifiant de restauration réussie dont le coût s'est élevé à 800 000 euros. Le phare du Four, le phare de l'île de Batz, celui des Pierres Noires, de Nividic, de la Jument, de Kéréon ainsi que d'Ar-Men vont ainsi rejoindre les autres monuments classés du Finistère. C'est la construction technique mais aussi les décors intérieurs qui ont impressionné la commission nationale. Cette dernière pense mettre l'accent sur l'aspect touristique de ces phares, en proposant même l'hébergement sur place dans certains cas.

Le 25/04/2016 à 12:12

 

les phares breton meritent d'etre entretenus et classes car indispensables pour les

pecheurs et admires par les touristes pour les souvenirs qu'ilsnous laissent merci a cettebelle region marcellou 31

Le 01/04/2016 à 16:41

on ne parle pas du phare de la vieille situé a la pointe du raz j'aurais été curieuse de savoirdes détails qui m'echappent(de qu'elle periode date -t-il? son état,toujours battu par de tres fortes vagues et vents etc..)a-t-il besoin de travaux?les autres aussi me direz -vous mais celui la m'a interpellé...

Le 31/03/2016 à 17:29

Pourquoi le phare de la pointe saint Mathieu dans le Finistère n'est pas classé ?

Il est superbe et bien entrenu, l'endroit y est agréable on respire a plein poumon.

Il a pour voisin un abbaye sans toiture (brulé par une invasion anglaise dans les

années 1500 environ)

Aussi un autre monument d'une hauteur de 7mètres surmonté d'une tête de femme

implorant ses 7fils en mer disparus dans des batailles navales.

Le 29/03/2016 à 19:24

les phares bretons une véritable merveille à conserver comme le dit danys....

Le 28/03/2016 à 07:58

superbe ,,je suis fan ,,il faut    conserver ces gardiens de la mer ,,

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.