Auvergne-Rhône-Alpes, un poids lourd aux richesses inégales

Avec la plus grande partie de ses richesses se trouvant en Rhône-Alpes, la nouvelle méga région Auvergne-Rhône-Alpes est un géant avec des inégalités économiques. Deuxième poids économique régional français après l'Île-de-France, elle est constituée de deux zones aux atouts inégaux mais complémentaires.

Si la nouvelle région Auvergne-Rhône-Alpes est un poids lourd au plan économique, on peut également observer que plus de 85% des richesses sont concentrées en Rhône-Alpes. Constitués de huit départements, celle-ci compte sur son territoire un très grand nombre d'entreprises de renommée mondiale. De nombreux pôles de recherche mondialement connus y sont implantés. Malgré ces inégalités, l'Auvergne ne manque pas d'atouts. La région abrite le siège social de Michelin qui est un géant de l'industrie pneumatique française. On y retrouve en outre un semencier de réputation internationale. Elle n'a donc pas une économie uniquement basée sur les exploitations agricoles.


En dépit de ce déséquilibre, ces deux régions sont complémentaires. Le processus de leur fusion économique est déjà en marche selon les propos du premier responsable du MEDEF. Pour lui, certaines entreprises ont bien perçu cela et se préparent activement afin de tirer un meilleur profit de cette nouvelle dynamique.

Pour rattraper son retard, l'Auvergne compte investir dans les infrastructures avec notamment l'ouverture ligne à l'horizon 2030. Quant la région Rhône-Alpes, elle entend renforcer son positionnement à l'échelle européenne avec des projets infrastructures de transport permettant de relier les villes de Lyon et Turin en moins de deux heures.

 

Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.