Attentats : le secteur du tourisme voit son chiffre d'affaires divisé par deux

Le secteur du tourisme voit son chiffre d'affaires divisé par deux !


Paris propose un visage qu’on ne lui a jamais connu jusqu’alors. Alors que les hôtels sont toujours remplis, aussi pour bien les touristes que pour les nombreux salons qui ont lieu sur la capitale, les attentats de ce vendredi 13 ont clairement changé la donne. Il se passe un mouvement que l’on comprends parfaitement et qui se voit au premier coup d’œil dans la capitale : la ville est désertée par ceux qui n’y habitent pas.


Peur, psychose ou simple inquiétude, tout le monde a son ressenti face aux tragiques événements de la nuit du 13 et ceux du mercredi 18. L’industrie hôtelière est donc sévèrement touchée par cette désertification. Le syndicat hôtelier est très inquiet pour le court terme car l’on compte déjà pour le mois reste du mois de novembre 50% de réservations en moins.

Les touristes n’hésitent pas à partir plutôt vers une nouvelle destination ou vers chez eux. Déjà le mois de janvier avait été à l’origine d’un manque à gagner sévère pour l’industrie hôtelière qui est impactée de manière encore plus spectaculaire aujourd'hui.

Paris a beau être une ville unique, aussi bien pour sa position en France que pour le tourisme, le retour à la normale ne se fera pas du jour au lendemain. Du simple hôtel pour voyageurs d’affaires aux palaces parisiens de renommée internationale, tout le monde voir le ciel s'obscurcir à cause de l'obscurantisme de quelques fanatiques.

 

Le 24/11/2015 à 09:11

c'est malheureusement  un de leur but ,,ralentir l'economie ,,

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.