Une semaine en Côte d’Azur : visite du fort de Brégançon

Le fort de Brégançon, c’est aujourd’hui en France la forteresse la plus surveillée. Situé à une centaine de mètres de la plage et aussi des quelques touristes qu’on y retrouve, ce fort du 17ème siècle hautement sécurisé attire de plus en plus l’attention.

 En 1964, le premier président français y fait un séjour : il s’agit de Charles de Gaulle. Ayant aimé l’ambiance et l’atmosphère au sein du fort, ce dernier en fait à son arrivée à Paris, la résidence de vacances des chefs d’états français. A l’intérieur, on y retrouve un salon, deux salles à manger, une salle de réunion, le bureau présidentiel, des chambres d’invités, des salles de bains, etc…

Toutefois, il faut quand même souligner que le fort n’est pas du goût de tous les présidents français. Selon Elise Blot (l’une des guides du fort), contrairement à Jacques Chirac et Pompidou qui y venaient régulièrement, Sarkozy préférait passer ses vacances dans la résidence de son épouse au Cap Nègre.

Dans le fort, tout est 100% authentique. Et pour un autre guide du fort (Philippe Bernard) cette authenticité se constate déjà au niveau vaisselle. De la porcelaine de Limoges et de Sèvres, toutes estampillées par l’Elysée.

Cependant, le fort de Brégançon n’est pas qu’un lieu de détente pour les présidents, c’est également un lieu de pouvoir. Plusieurs rencontres bilatérales ont eu lieu en effet dans le fort.

Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.